Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi fermera une unité de R&D aux États-Unis

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'apport des plateformes de croissance

Sur les neuf premiers mois de l'année, les plateformes de croissance de Sanofi, comme les Marchés émergents (+7,3 %), la Santé grand public (+25,3 %) ou encore le Diabète (+11,8 %), ainsi que Genzyme ont représenté 68,5 % du chiffre d'affaires total du groupe, permettant ainsi de contrebalancer les pertes liées aux génériques, en particulier. Les ventes totales se sont établies à 24,88 Mrds depuis le début de l'année, soit une progression stable de 1,4 % et de 4,1 % à taux de change constants, la parité euro/dollar ayant notamment été défavorable. Le résultat net de Sanofi a en revanche moins bien performé (- 8,9 % et - 6,3 % à taux de change constants, à 6,72 Mrds ).

Sanofi fermera une unité de R&D  aux États-Unis

Le chiffre d'affaires de Sanofi par régions. En Mrd € sur les neuf premiers mois 2011

© Source : Sanofi

Le leader pharmaceutique français fermera l'an prochain une unité de R&D aux États-Unis. A Bridgewater (New Jersey), où est basé son siège social Pharmacie pour l'Amérique du Nord, Sanofi entend cesser des activités de R&D dédiées aux phases précoces. Les détails de ce plan, en particulier concernant le volume des coupes à prévoir, n'ont pour le moment pas été révélés. Plusieurs salariés pourraient d'ailleurs être relocalisés à Boston, où Sanofi entend repositionner ces activités de R&D dans le cadre de la constitution d'un hub nord-américain. Dans la région de Boston, le groupe emploie près de 5 000 personnes, principalement au sein de Genzyme, acquis cette année pour 20,1 milliards de dollars (CPH n°540). Dans le New Jersey, des coupes sont également prévues au sein de la division commerciale, notamment dans les domaines de l'oncologie et des maladies cardiovasculaires. Là aussi sans plus de détail. Il y a un an, Sanofi avait déjà annoncé des coupes de 1 700 postes aux États-Unis, ciblant essentiellement les positions commerciales (CPH n°532). Aujourd'hui, en incluant Genzyme, le laboratoire français emploie près de 18 000 personnes en Amérique du Nord. Ces décisions sont à nouveau motivées par la compétition avec les génériques. Au troisième trimestre 2011, Sanofi a amorti la concurrence sur certains de ses produits ne disposant plus de brevets, comme l'anticancéreux Taxotere (- 85,3 %, à 27 M€), via ses relais de croissance comme Lantus (insuline glargine, +14,6 % sur un an, à 580 M€) ou l'anticancéreux Eloxatin (avec des ventes passées de 56 M€ à 245 M€ en un an). Au total, les ventes du groupe aux États-Unis n'ont progressé que de 0,5 % au troisième trimestre, sur un an, en excluant les ventes de Genzyme (378 M€). Consolidé, ce chiffre d'affaires américain progresse de 15,5 %, à 2,9 Mrds €. Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes américaines du groupe ont atteint 7,48 Mrds €. Soit une progression de 5,8 % sur un an. Progression qui se transforme en un recul de 5,3 % en excluant les ventes de Genzyme depuis le 1er avril dernier (757 M€).

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles