Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi étend sa collaboration avec Medicines for Malaria Venture

C.B.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire pharmaceutique français a annoncé la prolongation de sa collaboration avec Medicines for Malaria Venture (MMV) en vue du développement conjoint d'une nouvelle association à dose fixe, en une seule prise, contre le paludisme. Cette annonce coïncide avec la participation de Sanofi au Sommet mondial sur les maladies infectieuses, qui s'est tenu du 8 au 10 juillet à Boston (États-Unis). La collaboration entre l'entreprise française et MMV a débuté en mai 2011 sous la forme d'un accord de recherche de trois ans afin de développer des candidats-médicaments à partir de molécules de Sanofi, sélectionnées pour leur activé potentielle contre les parasites du paludisme, maladie parasitaire la plus mortelle au monde. Deux traitements potentiels ont déjà vu le jour : l'OZ439/Piperaquine et OZ439/Ferroquine, deux associations thérapeutiques à dose fixe et en une seule prise ne contenant pas d'artémisinine. Le prolongement de la collaboration entre Sanofi et MMV permettra la conduite d'essais de phase 2B pour la molécule OZ439/Ferroquine qui doivent débuter dès cet été.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles