Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi et Transgene construiront à Lyon

A.F.

Transgene stabilise sa perte nette en 2012

En parallèle de ce projet, Transgene a aussi publié ses résultats pour l'année 2012. Sa perte nette s'est stabilisée à 43,2 M€ en 2012 (contre 43,6 M€ en 2011). Les produits d'exploitations se sont élevés à 13,1 M€ (14,4 M€ en 2011). L'an dernier, le groupe a aussi consommé 46,6 M€ de trésorerie. Fin décembre, il disposait de 92,9 M€ de trésorerie.

Après avoir récemment conclu un contrat de sous-traitance avec DBV Technologies, Sanofi entame un projet similaire avec Transgene. Les deux groupes ont signé un accord pour mettre en place une unité de fabrication de produits d'immunothérapie. Celle-ci sera implantée sur le site lyonnais de Genzyme Polyclonals, une filiale de Sanofi, qui produit déjà des anticorps polyclonaux. « Sanofi et Genzyme agiront en tant que sociétés de services de bioproduction pour Transgene et assureront la fabrication de lots de principes actifs cliniques et commerciaux pour les produits d'immunothérapie de Transgene, dont ses vaccins MVA (virus modifiés de la vaccine Ankara). Transgene sera un client privilégié de la plateforme de fabrication commerciale pendant 15 ans », expliquent les deux groupes. Cette unité, qui restera la propriété exclusive de Sanofi, nécessitera un investissement de 10 millions d'euros, financé à parts égales par Sanofi et Transgene. Sa construction, son homologation et sa validation débuteront au cours du troisième trimestre de cette année et s'achèveront au premier trimestre 2015. Les premiers lots commerciaux devraient être disponibles à l'horizon 2015. Transgene devrait présenter sa première demande d'autorisation de mise sur le marché en 2016.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles