Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi et Merck donnent naissance au n°1 mondial de la santé animale

Juliette Badina

Sujets relatifs :

, ,
Sanofi et Merck donnent naissance au n°1 mondial de la santé animale

Le nouveau groupe Merck/Sanofi pèsera 5,3 Mrds $ dans la santé animale.

© © BioMérieux

L'ÉTÉ DERNIER, SANOFI-AVENTIS RACHETAIT LA PARTICIPATION DE MERCK DANS MERIAL EN SANTÉ ANIMALE. AUJOURD'HUI, LES DEUX PARTENAIRES CRÉENT UNE COENTREPRISE QUI DÉTRÔNE LE N°1 MONDIAL, PFIZER/FORT DODGE.

Les mariages se nouent et se dénouent. L'été dernier, Sanofi-Aventis avait racheté la part de Merck dans Merial. Mais Merck ne se séparera que temporairement de cette activité car un contrat d'option prévoyait qu'après finalisation de la fusion Merck/Schering-Plough, Sanofi-Aventis aurait la possibilité de réunir Intervet/Schering-Plough Animal Health et Merial au sein d'une nouvelle coentreprise avec Merck. Aujourd'hui, le groupe français exerce cette option. Cette nouvelle transaction, soumise à l'examen par les autorités de la concurrence, pourrait être finalisée dans les 12 prochains mois. La valeur de Merial a été fixée à 8 milliards de dollars (5,9 Mrds €), et celle d'Intervet/Schering-Plough à 8,5 Mrds $. L'opération coûtera 1 Mrd $ au Français : dont 250 M$ pour établir une coentreprise à parité avec Merck, et 750 M$ en vertu de l'accord d'option signé en juillet dernier.

La fusion des activités du n° 2 de la santé animale de Merck (Intervet/Schering-Plough) avec le n° 3 Merial crée un nouveau leader mondial du secteur, avec un portefeuille diversifié et des projets complémentaires. Avec des ventes de 2,74 Mrds $ en 2009 pour Intervet/Schering Plough et de 2,55 Mrds $ en 2009 pour Merial, la nouvelle coentreprise atteint un chiffre d'affaires combiné d'environ 5,3 Mrds $. Cela représente 29 % du marché mondial estimé à 19,2 Mrds $. Le nouveau Merck/Sanofi détrône ainsi l'Américain Fort Dodge (qui appartenait à Wyeth avant son rachat par Pfizer). Le marché de la santé animale est amené à progresser d'environ 5 % par an jusqu'en 2014, soutenu par une demande croissante de protéines animales, ainsi que par des besoins importants de soins pour les animaux de compagnie.


Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

DBV Technologies bouleverse son organigramme

DBV Technologies bouleverse son organigramme

La biotech française DBV Technologies a nommé Michel de Rosen en tant que président non-exécutif. Il succède au Dr Pierre-Henri Benhamou, cofondateur de DBV Technologies. Michel de Rosen siège au conseil[…]

11/03/2019 | StratégieImmunologie
MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

Pfizer condamne deux sites en Inde

Pfizer condamne deux sites en Inde

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Plus d'articles