Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi-Aventis envisage de construire en Algérie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le projet n'est pas encore validé mais est en plein examen. C'est la seule information que Sanofi-Aventis a pu nous confirmer. Le leader pharmaceutique français n'a pas voulu commenter ni infirmer des informations parues dans la presse algérienne ces derniers jours sur un projet d'unité de production en Algérie. Selon ces sources journalistiques, le groupe français aurait pour projet de construire une troisième unité de production pharmaceutique dans le pays. Ces informations ont filtré lors d'une rencontre des dirigeants du laboratoire avec le ministre algérien de la Santé. L'Algérie est particulièrement préoccupée par les productions de médicaments sur son territoire afin de réduire sa dépendance aux importations. Didier Rousselle, vice-président Afrique de Sanofi-Aventis aurait indiqué en marge de cette rencontre que le projet du groupe porterait sur une unité dotée de capacités de production de 100 millions d'unités par an pour des formes solides et liquides. Unité qui serait mise en service d'ici à 2014. D'autres informations font état d'un investissement de 75 millions d'euros ou même d'un éventuel partenariat avec Saidal. Ce laboratoire algérien s'était rapproché de Winthrop, filiale générique de Sanofi-Aventis, depuis 2007 pour la création de la coentreprise Winthrop Pharma Saidal qui officie dans le pays. Actuellement, le laboratoire français est déjà implanté industriellement en Algérie. Il dispose de deux unités de production pour des spécialités et des génériques à Oued Smar et Aïn Benian, près d'Alger. Ces deux unités sont dotées de capacités de 12 et 18 millions d'unités.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles