Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi-Aventis cède deux sites à Covance et signe un partenariat

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Un accord avec Pieris pour des anticalines

La société allemande de biotechnologies Pieris a signé un accord de collaboration et de licence à la fois avec Sanofi-Aventis et Sanofi Pasteur pour l'utilisation de sa plateforme Anticalin. L'accord, d'un montant de 3,5 M, porte sur l'identification de deux cibles précises, avec une option pour quatre supplémentaires. Cette plateforme utilise des anticalines, des protéines thérapeutiques de nouvelle génération de la famille des lipocalines.

Sanofi-Aventis cède deux sites à Covance et signe un partenariat

© Sanofi-Aventis

Comme envisagé, le laboratoire français a conclu la cession de son site de R&D de Porcheville avec l'Américain Covance. Le site britannique d'Alnwick est également repris. Les deux groupes ont signé en parallèle un accord de partenariat en R&D sur dix ans.

C'est désormais fait. Le futur partenaire de Sanofi-Aventis en matière de R&D sera bien Covance. Après plusieurs semaines de négociations (CPH n°514), le CRO américain a officialisé jeudi dernier la signature d'accords définitifs avec le leader pharmaceutique français. D'abord pour un contrat de partenariat sur dix ans qui devrait générer pour Covance des revenus compris entre 1,2 et 2,2 milliards de dollars (entre 0,9 et 1,6 Mrd €). Ensuite pour la reprise de deux sites de R&D dont Sanofi-Aventis cherchait depuis des mois à se séparer : celui d'Alnwick, au Royaume-Uni, et celui de Porcheville (Yvelines). Covance a annoncé qu'il paierait environ 25 millions de dollars pour ces deux acquisitions et qu'il s'est engagé, via l'accord, à préserver l'emploi actuel pour les cinq prochaines années au minimum. Plongé dans l'incertitude depuis plus d'un an et le lancement du vaste plan de réorganisation de la R&D de Sanofi-Aventis (CPH n°481), le site de Porcheville, spécialisé dans les activités de toxicologie et de développement chimique s'assure donc un avenir. Tout comme celui d'Alnwick, spécialisé dans la pharmacocinétique et les activités CMC (chemistry, manufacturing and controls). Les deux sites recensent respectivement moins de 200 et de 150 employés, qui rejoindront donc les effectifs de Covance.

Ce partenariat permettra à Sanofi-Aventis d'avoir accès aux services de R&D de Covance, notamment dans les domaines toxicologiques, chimiques, de laboratoire central, d'essais cliniques ou encore d'accès aux marchés. En contrepartie, et avec la reprise des deux sites, l'Américain met la main sur des activités de préformulation et de formulation, de radio-marquage chimique ou encore de production d'ingrédients pharmaceutiques actifs pour les essais pré-cliniques et cliniques précoces.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles