Nous suivre Industrie Pharma

Sandoz acquiert Fougera

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire suisse Novartis, via sa filiale génériques Sandoz, a signé un accord pour l'acquisition du laboratoire américain Fougera Pharmaceuticals et de sa filiale PharmaDerm. Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée au second semestre, s'élève à 1,525 milliard de dollars (1,2 Mrd €), soit près de 9 fois l'Ebitda généré par Fougera en 2011 (173 M$). Une somme qui reviendra aux propriétaires de Fougera, à savoir les fonds d'investissements Nordic Capital, DLJ Merchant Banking et Avista Capital Partners. Avec cette acquisition, Novartis entend faire de Sandoz le leader mondial des traitements dermatologiques génériques. Un leader qui atteindra des ventes annuelles d'environ 620 M$, essentiellement sur le marché américain. En 2011, Fougera a généré des ventes de 429 M$. Outre sa principale division éponyme, sa filiale PharmaDerm produit des traitements de spécialité hors dermatologie. Fondé en 1849, Fougera est basé dans l'État de New York. Le laboratoire, qui emploie 700 salariés au total, dispose de deux sites de production dans la région, à Hicksville et Melville. Il détient au total des capacités nominales de 5 milliards de kilos de crèmes, de pommades et de liquides non-stériles. Fougera dispose également à travers ces deux sites de capacités de conditionnement pour environ 800 millions d'unités par an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles