Nous suivre Industrie Pharma

SAFC augmente ses capacités de production

Sujets relatifs :

,
La filiale chimie fine de Sigma-Aldrich étend ses capacités de production de principes actifs de 15 % sur son site d'Arklow en Irlande avec la mise en service de son nouveau réacteur de 6 000 litres.
La filiale chimie fine de Sigma-Aldrich étend ses capacités de production de principes actifs de 15 % sur son site d'Arklow en Irlande avec la mise en service de son nouveau réacteur de 6000 litres. Le projet a représenté un investissement de 4 millions de dollars (2,8 M€). Les capacités de production du site, dédié aux principes actifs commerciaux et pour le développement clinique avancé, sont ainsi portées à 96000 litres. Cet investissement complète deux projets d'extension sur le même site. L'un est la construction d'un filtre sécheur à l'échelle pilote, d'une capacité de 15 kg et d'un montant de 2,25 M$, visant à doubler les capacités du site. Il devrait être opérationnel au troisième trimestre 2009. Le second est l'extension des capacités de stockage cGMP pour 1,8 M$. Ce projet devrait également être finalisé en 2009. De l'autre côté de l'Atlantique, SAFC poursuit également ses projets d'extension. La société détaille son programme sur le campus de Saint Louis (Missouri)
« La filiale pharma aux États-Unis est bien positionnée sur le marché de niche de produits bioconjugués. »

pour la production de principes hautement actifs (HPAPI, High Potency Active Pharmaceutical Ingredients) pour l'oncologie, incluant des anticorps monoclonaux. Dave Feldker, vice-président de SAFC Pharma aux états-Unis, estime que la filiale est bien positionnée sur le marché de niche des produits bio-conjugués. D'après lui, le marché des HPAPI s'est développé à un taux de croissance à deux chiffres, et le nombre de clients a plus que doublé sur les trois dernières années avec une demande particulièrement importante dans les HPAPI biologiques pour les traitements anticancéreux. Cette nouvelle unité est clairement dédiée à soutenir la croissance de ces traitements de niche. Dave Feldker ajoute qu'une douzaine de produits de ce type sont actuellement en essais cliniques. SAFC a investi un total de 75 M$ sur les dernières années pour le développement des capacités HPAPI. Cela inclut un projet de 4,5 M$ (CPH n°393) pour la construction d'une unité pilote cGMP et d'un kilo-lab sur son site de Madison (Wisconsin) et un de 30 M$ pour une usine d'HPAPI à l'échelle commerciale sur le même site (CPH n°435). La société a également annoncé un investissement de 29 M$ pour l'augmentation de ses capacités de fermentation sur son site de Jérusalem (Israël). J.B. Sigma-Aldrich poursuit son extension géographique Le groupe américain du Missouri emploie plus de 8000 personnes dans 36 pays. Kirk Richter, le trésorier de Sigma-Aldrich, estime qu'à ce jour plus de 60 % des revenus proviennent de l'extérieur des États-Unis et que 50 % des employés travaillent en dehors du territoire américain. D'après Jai Nagarkatti, p-dg du groupe, les futurs objectifs sont notamment la poursuite de l'extension sur différents marchés géographiques. Il estime que 25 % des revenus pourraient provenir du Canada, de la région Asie-Pacifique et des pays d'Amérique latine. Sigma-Aldrich a enregistré des ventes supérieures à 2 Mrds $ pour la première fois en 2007. Sur les 130000 produits du groupe, aucun ne procure des ventes supérieures à 1 % du chiffre d'affaires. Sur es 80000 clients, aucun compte ne génère plus de 2 % des ventes totales.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles