Nous suivre Industrie Pharma

Roche s'empare de MTM Laboratories

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

Des résultats en demi-teinte pour Roche

Au premier semestre 2011, les résultats du laboratoire suisse ont été impactés par la faiblesse du franc suisse. Le chiffre d'affaires a chuté de 12 %, à 21,67 Mrds CHF (18,5 Mrds ) alors qu'en monnaies locales, les ventes sont restées stables (0 %). La division Pharma a reculé de 13 % à 16,8 Mrds CHF (+1 %) et la branche Diagnostic de 8 %, à 4,8 Mrds CHF. Pour la fin de l'année, Roche a malgré tout revu ses objectifs à la hausse et prévoit une croissance du bénéfice par titre d'environ 10 % en monnaies locales.

Roche s'empare de MTM Laboratories

Répartition des ventes de diagnostic de Roche

© Source : Roche

Le groupe suisse élargit son pipeline dans le secteur du diagnostic en s'offrant l'Allemand MTM Laboratories pour près de 190 millions d'euros. Une acquisition qui lui permettra de renforcer ses activités dans le dépistage du cancer du col de l'utérus.

Roche met le cap sur MTM Laboratories, société privée basée à Heidelberg (Allemagne). Le groupe suisse va débourser 130 millions d'euros pour acquérir la totalité des parts de MTM. Il pourrait également verser environ 60 M€ au titre de paiements d'étapes liés aux résultats. Le laboratoire allemand est spécialisé dans le développement de produits de diagnostic in vitro, principalement dans le domaine de la détection et du diagnostic précoce du cancer du col de l'utérus. En plus de son siège à Heidelberg, il possède des filiales aux États-Unis, en France, en Espagne et en Italie. Via cette acquisition, Roche élargit ses activités de diagnostic, notamment en diagnostic moléculaire et tissulaire. En 2010, la division Roche Diagnostic avait réalisé 10,4 Mrds de francs suisses (8,9 Mrds €) de ventes pour un chiffre d'affaires de 47,5 Mrds CHF.

Des tests complémentaires

Roche va ainsi hériter du portefeuille de MTM, essentiellement composé de tests brevetés basés sur le biomarqueur p16. Lors d'une infection persistante au papillomavirus humain (HPV), le taux de protéine p16 est nettement plus élevé, ce qui en fait un marqueur du processus oncogénique précoce menant au cancer. Une acquisition stratégique puisque, selon le directeur général de Roche Diagnotics Daniel O'Day, les produits développés par MTM « sont très complémentaires au test cobas Human Papilloma Virus (HPV) de Roche pour le screening du cancer du col, qui a été lancé aux États-Unis en avril cette année ». Dans le domaine du diagnostic moléculaire, MTM a notamment développé le kit Cintec Plus Cytology pour l'identification des protéines p16 et Ki-67 dans les frottis cervicaux. Ce dernier est homologué en Europe et disponible à des fins de recherche aux États-Unis. En diagnostic histologique, le Cintex Histology de MTM permet, lui, la détection de l'antigène p16 dans des échantillons tissulaires prélevés par biopsie au niveau du col. La demande de précommercialisation aux États-Unis est actuellement en préparation. Il permettra de compléter la gamme de tests du groupe bâlois dans le diagnostic tissulaire. « La conjugaison des tests cobas HPV et p16 pourrait amener à redéfinir la démarche standard dans le dépistage du cancer du col en perfectionnant la détection de la maladie, en réduisant les biopsies inutiles du col et en améliorant la confirmation d'un précancer cervical », conclu Daniel O' Day. En outre, les tests développés par MTM pourraient aussi permettre le dépistage d'autres cancers, comme ceux anogénitaux, de la tête, du cou, du poumon et du sein. Cette opération de rachat s'ajoute à celle réalisée en mars dernier par Roche, toujours dans le domaine du diagnostic. Le groupe bâlois avait en effet acquis la société allemande PVT, spécialisée dans les solutions d'automatisation pour le diagnostic à destination des laboratoires (CPH n°543). De quoi gonfler les ventes de la division Diagnostic de Roche pour les mois à venir.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles