Nous suivre Industrie Pharma

Roche France, un centenaire en bonne santé

Sujets relatifs :

La filiale française du groupe suisse Roche célèbre cette année ses cent ans d'existence. En bonne santé, Roche France a enregistré en 2003 une croissance du chiffre d'affaires de chacune de ses trois divisions. Les médicaments de prescriptions ont ainsi réalisé 678,7 millions d'euros de ventes (+8,3 %), Roche Diagnostic 272,6 millions d'euros (+3,1 %) et les Laboratoires Roche Nicholas, spécialisés dans la médication familiale, 191,7 millions d'euros (+7,6 %). La division Pharmacie représente 60 % du CA global de la filiale française, à 1,13 Mrd d'euros. Dix-neuvième laboratoire français en ville, Roche Pharma est numéro un sur le marché hospitalier, où il a réalisé 61,5 % de son CA. La division a lancé cinq antiviraux sur l'année 2003 : Tamiflu (grippe), Rovalcyte (CMV), Pegasys et Copegus (hépatite C) et enfin Fuzeon (VIH). Son site de production de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) a également changé de nom et de statut. Rebaptisée Cenexi, cette filiale à 100 % de Roche SAS est autonome depuis le 1er janvier 2004. Elle continue à produire pour sa maison mère et est aussi chargée de façonnage pour d'autres laboratoires. Pour la période 2004-2005, Roche Pharma prévoit une croissance « nettement supérieure à celle du marché » et entend lancer de nouveaux anticancéreux, parmi lesquels Avastin (bevacizumab). Cet agent anti-angiogénique a été homologué au début de l'année par la FDA dans le traitement du cancer colorectal métastatique. Roche Diagnostic France, numéro un du diagnostic in vitro dans l'Hexagone, a lancé plusieurs produits sur le marché en 2003. Notamment dans le domaine du laboratoire, avec la mise à la disposition de la communauté scientifique d'un test de PCR pour la détection du SRAS. La division a également commercialisé le Cobas TaqMan 48, premier système rendant accessible la technologie de PCR en temps réel aux laboratoires d'analyses médicales de routine. Et depuis février 2004, les tests HPV (détection du papillomavirus pour le dépistage du cancer du col de l'utérus) et NT-proBNP (diagnostic et suivi de l'insuffisance cardiaque et des maladies cardio-vasculaires) sont remboursés par la Sécurité sociale. Enfin, les Laboratoires Roche Nicholas (OTC) ont développé onze produits et commercialisé deux nouveaux compléments alimentaires : Protovit enfants et Supradyn Intensia. Le groupe dépasse ses prévisions pour le 1 er trimestre Au cours du premier trimestre 2004, le groupe suisse a réalisé un chiffre d'affaires de 7,6 Mrds FS (4,9 Mrds d'euros), en progression de 15 % en monnaies locales. Les ventes de la division Pharma augmentent de 17 %, contre 9 % pour le marché mondial. Et la croissance de la division Diagnostics, avec une augmentation du CA de 10 %, est deux fois plus rapide que celle du marché. Dans le détail, des médicaments tels que MabThera (+33 %), Herceptin (+27 %) et Kytril (+28 %) ont notablement contribué à la croissance du segment Oncologie. Et les ventes combinées de l'association médicamenteuse Pegasys et Copegus dans le traitement de l'hépatite C ont atteint 391 MFS (252 millions d'euros) au niveau mondial. En ce qui concerne le secteur des médicaments en vente libre, le CA trimestriel a augmenté de 5 %, à 429 MFS (277 millions d'euros). Comme annoncé plus tôt, le sort de Roche Consumer Health est à l'étude et une décision devrait intervenir dans le courant de l'année. Au niveau de la division Diagnostics, la finalisation de l'acquisition d'Igen a ouvert de nouvelles perspectives de croissance dans le domaine de l'immunodiagnostic, un marché qui représente plus de 8 Mrds FS (5 Mrds d'euros). Parallèlement à ces résultats, le rachat de l'emprunt convertible Lyon IV a entraîné un gain exceptionnel après impôts de 613 MFS (396 millions d'euros) et a permis de réduire la dette de 1,36 Mrd FS (880 millions d'euros). La transaction s'est effectuée essentiellement sur la base d'un remboursement en actions Genentech. La participation de Roche dans l'entreprise américaine de biotechnologie diminue ainsi de 2,5 %, à 55,3 %. Cette opération et les résultats trimestriels confortent les objectifs du groupe. Roche prévoit en effet pour 2004 une croissance du CA de ses deux divisions plus rapide que celle du marché mondial, ainsi qu'une augmentation notable de son bénéfice consolidé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nanosive planche sur le futur des crèmes solaires

Nanosive planche sur le futur des crèmes solaires

Grâce à une technologie d'encapsulation d'actifs dans des polymères bioadhésifs, la start-up Nanosive entend mettre au point des écrans solaires plus sûrs et écoresponsables, utilisant moins[…]

17/12/2018 | InnovationDermatologie
L'opération New Deal Biotech vise à attirer des porteurs de projets

L'opération New Deal Biotech vise à attirer des porteurs de projets

Des étiquettes moléculaires contre la falsification

Des étiquettes moléculaires contre la falsification

Un microscope lève le voile sur l'intimité des protéines

Un microscope lève le voile sur l'intimité des protéines

Plus d'articles