Nous suivre Industrie Pharma

Roche « boosté » par ses nouveautés

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Roche « boosté » par ses nouveautés

© © Roche

Le laboratoire suisse a publié de bons résultats pour son exercice 2018. Malgré l'impact de l'arrivée sur le marché de biosimilaires pour certains de ses produits phares, comme le Mabthera/Rituxan ou Herceptin, dont les ventes ont flanché respectivement de 36 % et de 16 % sur un an, Roche a pu s'appuyer sur ses nouveaux produits. Comme la performance d'Ocrevus (ocrelizumab), indiqué dans le traitement de la sclérose en plaques récurrente et primaire progressive avec des ventes atteignant 2,4 milliards de francs suisses pour sa première année pleine de commercialisation, soit une performance de +172 % en un an ! Roche signale aussi les apports de ses traitements oncologiques comme Perjeta, Tecentriq et Alecensa. Au total, le laboratoire suisse a vu son chiffre d'affaires progresser de 7 % entre 2017 et 2018, à 56,85 Mrds CHF (50,08 Mrds €). Le résultat opérationnel est ressorti à +8 %, à 20,5 Mrds CHF, et le bénéfice a crû de 23 %, à 10,86 Mrds CHF.

Les ventes de la principale division, Pharmaceuticals, ont progressé elles aussi de 7 %, à 44 Mrds CHF. La croissance est notable aux États-Unis, son premier marché, avec une performance de 14 %, à 23,23 Mrds CHF, grâce aux nouveaux produits. Les ventes en Europe ont plus souffert de la compétition avec les biosimilaires et affichent un recul de 7 % en glissement annuel, à 8,69 Mrds CHF. Un peu comme au Japon, avec un recul de 1 %, à 3,7 Mrds CHF. En revanche, le chiffre d'affaires a bondi de 10 % ailleurs à l'international, notamment en Asie-Pacifique et en Amérique latine, atteignant 8,34 Mrds CHF.

La division Diagnoctics a enregistré une croissance de 7 % également, pour des ventes qui s'affichent à 12,9 Mrds CHF. Roche note la bonne performance de ses segments Solutions centralisées et lieux de soins (+8 %) et Immuno-diagnostics (+11 %). Par région, la croissance est positive partout dans le monde, en premier lieu en Asie-Pacifique (+13 %), en Amérique latine (+9 %) et en Amérique du Nord (+7 %). Le Japon enregistre une croissance de 6 % et la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique de 3 %. Pour 2019, Roche s'attend à une croissance des ventes à un chiffre bas ou modéré.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les laboratoires prêts à payer l'addiction ?

Les laboratoires prêts à payer l'addiction ?

La condamnation de Johnson & Johnson aux États-Unis dans la crise des opioïdes marque la première étape de ce qui pourrait constituer un feuilleton judiciaire. En faisant face à plus de 2000 plaintes, les[…]

PhinC Development lance une filiale à Montréal

PhinC Development lance une filiale à Montréal

Ipsen persiste à Signes

Ipsen persiste à Signes

Glenmark lance un spin-off ambitieux

Glenmark lance un spin-off ambitieux

Plus d'articles