Nous suivre Industrie Pharma

Rhumatologie : Galapagos forme une alliance avec Janssen

Sujets relatifs :

, ,
La société belge Galapagos vient de signer un contrat de recherche et de licence avec Janssen Pharmaceutica.
La filiale de Johnson & Johnson va ainsi pouvoir sélectionner 12 programmes axés sur l'arthrite rhumatoïde issus du pipeline de Galapagos. Au total, le montant de ce contrat pourrait grimper à près de 930 millions d'euros pour la société belge, qui s'assurera près de 400 M€ de paiement si un de ses produits est commercialisé et jusqu'à 73 M€ par programme de recherche sous licence après la preuve de concept. Selon ce partenariat, les deux sociétés vont développer de nouvelles petites molécules thérapeutiques multi-cibles. Janssen fera son choix dans la librairie de composés issus des départements de drug discovery de Galapagos. Ce dernier développera ensuite ces molécules jusqu'à la phase IIa incluse puis Janssen pourra exercer des options de licence sur ces programmes. De plus, il pourra faire valoir une option de rachat des droits mondiaux après la validation de la preuve de concept (IIb) sur deux médicaments candidats développés en propre par Galapagos dans l'arthrite rhumatoïde: le GT418, qui entrera en phase I l'année prochaine et le GT 146. J&J déjà actif dans l'arthrite rhumatoïde La filiale de J&J ne possède pas de médicament dans ce domaine, mais sa maison mère développe deux produits en clinique contre l'arthrite rhumatoïde: Remicade (infliximab) sous forme d'infusion orale, dont le dossier a été déposé en Europe et approuvé aux États-Unis depuis 2006, ainsi que CNTO 148 (golimumab), administrable par voie sous-cutanée et intraveineuse, en phase III. « Jansen possède une vaste expérience dans le développement clinique et la commercialisation de médicaments contre l'arthrite rhumatoïde », a déclaré Onno van de Stolpe, directeur général de Galapagos. Pour la petite société belge, « cet accord va nous apporter des ressources suffisantes pour développer notre pipeline dans l'arthrite rhumatoïde et exploiter pleinement le potentiel des propriétés de ciblage de notre portefeuille », a-t-il ajouté. En conséquence, elle a révisé à la hausse ses prévisions de résultats pour l'exercice 2007. Et table désormais sur des revenus compris entre 60 et 64 M€, contre 54 à 58 M€ précédemment. La position cash à la fin de l'année 2007 devrait dépasser les 48 M€, contre 31 M€ attendus précédemment. C.G.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles