Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/Takeda : bénéfice semestriel record de 130,8 Mrds ¥ en hausse de 45,3 %

Sujets relatifs :

,

Takeda Chemical Industries a annoncé avoir enregistré un bénéfice net record sur le semestre achevé fin septembre grâce à une hausse de ses ventes à l'étranger et au maintien de ses bons résultats au Japon. Le groupe a enregistré un bénéfice net de 130,8 milliards de yens (1,2 Mrd euros), en hausse de 45,3 % par rapport à la même période de l'an dernier. " Sur les marchés étrangers des produits pharmaceutiques comme les Etats-Unis, nous avons connu une forte croissance ", a déclaré Takeda ajoutant que " notre croissance, négative l'année dernière au Japon, est redevenue positive cette année ". Le chiffre d'affaires s'est, quant à lui, élevé à 510 Mrds ¥ (4,68 Mrds euros), soit 7,7 % de plus qu'au premier semestre de l'exercice 2000/2001. Le bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels a augmenté de 22,2 % à 186 Mrds ¥. Une baisse de demande de vitamines et de produits à base d'uréthane a été compensée par de bonnes ventes de médicaments au Japon et à l'étranger, a expliqué le groupe. " Nous voulons développer de nouveaux canaux de recherche et développement, et nous devons étudier avec des partenaires des projets sur lesquels se mettre d'accord ", a précisé le directeur général adjoint du groupe, Hideyuki Nagasawa, pour indiquer que, malgré son succès, Takeda restait ouvert à des alliances avec d'autres acteurs de l'industrie. Takeda considère que le contexte actuel est propice aux fusions-acquisitions entre groupes pharmaceutiques. " Dans certains pays, les évolutions allant vers le contrôle des dépenses médicales, la disparition des frontières entre marchés et la soudaine hausse des coûts de recherche-développement entraînent une concurrence accrue, en particulier aux Etats-Unis et au Japon, et les fusions-acquisitions à grande échelle sont en train de remodeler l'industrie ", explique le groupe japonais. Sur l'ensemble de l'exercice 2001/2002 (s'achevant fin mars), Takeda prévoit un bénéfice net de 232 milliards de yens (2,1 Mrds euros), en hausse de 7,9 % par rapport à sa prévision de mai. Son bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels devrait augmenter de 8,8 % à environ 345 Mrds ¥, pour des ventes de 1 000 Mrds ¥ (9,16 Mrds euros) Par ailleurs, Mitsubishi Pharma, filiale de Takeda Chemical prévoit de supprimer 1 000 emplois et de fermer plusieurs de ses sites dans les trois prochaines années. La compagnie va fermer trois de ses neuf unités de production japonais et certains de ses centres de recherche. Schering prévoit une hausse à deux chiffres de son bénéfice opérationnel en 2002 Le groupe pharmaceutique allemand Schering table sur " une hausse à deux chiffres ", de son bénéfice opérationnel en 2002, a annoncé son directeur financier, Klaus Pohle. " Nous prévoyons une hausse à deux chiffres de notre bénéfice opérationnel, ainsi qu'une croissance à un chiffre, élevé, de notre chiffre d'affaires ", a affirmé K. Pohle lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe. Pour l'ensemble de l'année en cours, Schering a réaffirmé qu'il tablait sur un bénéfice net supérieur à 400 millions d'euros, et sur une croissance du chiffre d'affaires à deux chiffres. Schering a enregistré au troisième trimestre une hausse de 10 % de son bénéfice net à 67 millions d'euros. Le bénéfice opérationnel du groupe a augmenté sur la même période de 14 % à 129 millions d'euros. Ce chiffre est légèrement supérieur aux prévisions des analystes, qui tablaient en moyenne sur une croissance de 13 % de ce résultat. Le chiffre d'affaires du groupe berlinois s'est quant à lui établi à 1,17 milliard d'euros, en hausse de 3 % par rapport au troisième trimestre 2000. " Notre croissance se poursuit sans interruption. Notre résultat opérationnel a progressé de manière significative au troisième trimestre, malgré les coûts de lancement de nos nouveaux produits ", s'est félicité le patron de Schering, Hubertus Erlen. Au cours des neuf premiers mois de l'année, le bénéfice net de Schering a progressé de 23 % à 331 millions d'euros et son chiffre d'affaires, corrigé des effets de change, a augmenté de 7 % à 3,6 milliards d'euros. " Le lancement réussi des produits innovants tels que le traitement contre la leucémie Campath ou le contraceptif Yasmin a eu un impact positif sur le chiffre d'affaires aux Etats-Unis " et va contribuer à " une accélération de la croissance du chiffre d'affaires au quatrième trimestre ", indique le groupe. Fort de ces bonnes performances, Schering a précisé qu'il maintenait ses pronostics pour 2001. " Nous atteindrons les objectifs que nous avons annoncés sur l'ensemble de l'année, en termes de ventes et de bénéfice net ", a assuré H. Erlen. Schering continue de tabler sur un bénéfice net supérieur à 400 Meuros en 2001, et sur une croissance annuelle du chiffre d'affaires à deux chiffres, soit au moins 10 %. Par ailleurs, le groupe devrait " augmenter son volume d'investissements de 50 % l'an prochain ", selon H. Erlen. Par ailleurs, Hubertus Erlen a déclaré qu'il était " très important que les Américains et les Européens se mettent d'accord pour défendre ensemble les brevets dans les grands débats internationaux, comme à la prochaine réunion de l'OMC ". " L'industrie pharmaceutique doit investir des années pour développer de nouveaux produits. Les brevets nous sont indispensables pour réaliser et amortir ces investissements ", a-t-il ajouté. " Le vrai problème des pays en développement confrontés à des situations sanitaires d'urgence ne réside pas dans l'existence de brevets mais dans le manque d'infrastructures pour distribuer les traitements ", a estimé H. Erlen.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles