Nous suivre Industrie Pharma

Résultats semestriels/Les Laboratoires Jacques Logeais repris par l'italien Chiesi

Sujets relatifs :

,

Un des derniers laboratoires français à capitaux familiaux, les laboratoires Jacques Logeais, viennent d'être repris par le groupe italien Chiesi. Ce dernier, qui se situe au quinzième rang sur le marché italien avec une part de marché de 1,5% et réalise globalement un chiffre d'affaires de 407milliards de lires (1,4Mrd FF) va ainsi tripler de taille dans l'hexagone. Implantée en France depuis 1992 au travers de sa filiale Promédica, le groupe présidé par Alberto Chiesi, enregistre actuellement des ventes de l'ordre de 200MF qui vont ainsi passer à 600MF. Les Laboratoires Jacques Logeais, créés en 1930, connaissaient depuis le début des années 1990 un recul de leur chiffre d'affaires, basé sur des produits anciens comme le veinotonique Vasobral et l'hépatoprotecteur Ornicetil. Ce recul a entraîné le groupe dans le rouge en 1995, après des exercices 93 et 94 juste équilibrés. Logeais a tenté d'enrayer cette baisse en lançant, en 1992, un nouveau médicament dans la nutrition. Le groupe italien et sa nouvelle filiale française sont plutôt complémentaires au niveau des activités. Mis à part le cardiovasculaire, Chiesi est surtout actif dans la rhumatologie, l'antibiothérapie et l'asthme/allergie. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles