Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/Schering touché par la crise en Asie et en Amérique latine

Sujets relatifs :

,

La crise financière en Asie et en Amérique latine a pesé en 1998 sur l'activité du groupe pharmaceutique allemand Schering, dont le bénéfice net a augmenté de 7 % mais le chiffre d'affaires de 3 % seulement. Conformément aux prévisions d'automne de la direction, le bénéfice net consolidé a progressé l'an dernier à 478 millions de DM (244,5 millions d'euros, 1,6 Mrd F) contre 446 M DM (228 M d'euros) en 1997. Le chiffre d'affaires, affecté par des effets de changes, ne s'est en revanche étoffé que de 3 % à 6425 M DM (3286 M d'euros). Le groupe a subi une dépréciation de plusieurs devises étrangères clés pour son activité, notamment en Asie du Sud-Est, en Amérique latine, en Turquie et au Japon. Sans variations de change, le chiffre d'affaires aurait augmenté de près de 7 %. En Allemagne, le chiffre d'affaires est resté stable à 983 M DM (503 M d'euros), en raison de la forte concurrence sur les prix dans le secteur des produits de contraste pour la radiologie. "Notre croissance a atteint en revanche près de 10% en Europe (hors Allemagne) et ce exclusivement grâce à la hausse des volume vendus", s'est félicité Schering. Aux Etats-Unis, le chiffre d'affaires a progressé de 9% également à plus de 1,3 Mrd de DM (664 M d'euros). L'évolution du dollar par rapport au DM, sensible sur les neuf premiers mois, n'a eu au final qu'une "influence positive réduite", souligne le groupe. Au Japon, le chiffre d'affaires a reculé en revanche de 10 %, en raison de la baisse du yen comme de la pression sur les prix. En Asie du sud-est, la crise financière, avec en corollaire la dépréciation des devises locales, a conduit à un recul de l'activité de 28 %. En Amérique latine, le recul du chiffre d'affaires a pu être contenu à 1 % grâce à une hausse partielle des prix et à la stabilité des quantités vendues. Dans les contraceptifs et médicaments de thérapie hormonale -premier secteur d'activité de Schering en termes de ventes- le chiffre d'affaires a augmenté de 8 % à 2272 M DM (1,16 Mrd d'euros). Le procédé de contrôle de fertilité utérin Mirena, développé par la filiale finlandaise de Schering (Leiras), a particulièrement contribué à cette hausse, avec un quasi-triplement de son chiffre d'affaires à 81 M DM. Dans le domaine des contraceptifs oraux, le chiffre d'affaires, affecté notamment par un scandale à la fausse pilule au Brésil, n'a que légèrement augmenté à 997 M DM (510 M d'euros). Deuxième secteur d'activité de Schering, les médicaments thérapeutiques (médicaments pour la cardiologie, l'oncologie...) a vu son chiffre d'affaires progresser de 5 % à 2 milliards de DM (1,02 Mrd d'euros). Le premier médicament de Schering en termes de chiffre d'affaires, le Bétaferon, prescrit dans la lutte contre la sclérose selon le groupe. Le chiffre d'affaires sur ce produit a augmenté de 7 % à 720 M DM (368 M d'euros), dont 333 M DM en Europe et 305 M DM aux Etats-Unis. Environ 47000 sont traités actuellement avec ce médicament. Dans le secteur diagnostic (produits pour la radiologie, la tomographie...), le chiffre d'affaires de Schering, affecté par les effets de changes, a reculé de 6 % à 1480 M DM (757 M d'euros) et dans la dermatologie de 2 % à 400 M DM (205 M d'euros). n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles