Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/Schering : bénéfice net 2002 hors exceptionnels en hausse de 11 % à 464 M?

Sujets relatifs :

,

L'allemand Schering a annoncé des résultats conformes à ses propres attentes et à celles du marché pour 2002, avec un bénéfice net hors exceptionnels en hausse de 11 % à 464 M?. Le bénéfice opérationnel a également progressé de 11 % à 741 M?. Une fois pris en compte les éléments exceptionnels, comprenant les gains tirés de la vente des parts de Schering dans Aventis CropScience, le bénéfice net s'est établi l'an dernier à 867 M?, précise le groupe. Le chiffre d'affaires, pénalisé par des effets de change négatifs, a crû sur la période de 4 % à un peu plus de 5 Mrds ?. Le groupe souligne la croissance élevée de certains produits à fortes marges, comme les contraceptifs Yasmine et Mirena. " Nous avons dépassé les attentes du marché dans des domaines stratégiquement importants ", s'est félicité le président du directoire Hubertus Erlen, mentionnant la croissance de 20 % du chiffre d'affaires de son produit vedette contre la sclérose en plaques Betaferon. Pour 2003, le groupe a confirmé son pronostic d'une " croissance à un chiffre élevé " de son chiffre d'affaires et de son bénéfice net. " Nous attendons en 2003 une croissance à un chiffre élevé du chiffre d'affaires en monnaies locales. Pour le bénéfice net également, nous comptons sur une croissance à un chiffre élevé. La croissance du résultat doit - comme l'année passée - être plus élevée que la croissance du chiffre d'affaires ", a indiqué Hubertus Erlen. La croissance devrait être plus que proportionnelle aux Etats-Unis, et atteindre deux chiffres pour les médicaments Yasmin et Betaferon, a-t- il précisé. En ce qui concerne les produits en développement, le groupe allemand estime qu'il devrait lancer cette année Testogel (gel à base de testostérone) en partenariat avec Besins International, sur le marché européen. Dans le domaine de l'oncologie, le groupe devrait bénéficier du développement des ventes de Zevalin, (Ibritumomab tiuxetan associé à un atome d'ytrium-90), anticorps monoclonal dirigé contre le CD20 pour radiothérapie. Ce produit, développé en partenariat avec Idec Pharma, a reçu récemment l'homologation des autorités européennes dans le traitement des lymphomes non-Hodgkiniens. Enfin, le groupe compte lancer un inhibiteur du VERGF-TK, inhibiteur de l'angiogénèse, en 2006, en association avec Novartis dans le traitement des tumeurs solides. En 2005, Schering estime que ses ventes, grâce à la croissance de l'activité de ses médicaments actuellement sur le marché et de ceux en développement, devraient dépasser 6 Mrds ?, puis 7 Mrds ? en 2007. Le groupe a par ailleurs annoncé la poursuite de son programme de rachat d'actions, indiquant qu'il comptait demander à ses actionnaires d'approuver le rachat de 2,5 millions de titres supplémentaires, qui viendra s'ajouter au programme d'un volume de 250 M? déjà en cours.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles