Nous suivre Industrie Pharma

Résultats : Roche solide malgréle rachat de Genentech

Sujets relatifs :

, ,
Le laboratoire suisse s'est félicité la semaine dernière d'avoir vu ses divisions Pharmacie et Diagnostics « croître deux fois plus vite que leurs marchés respectifs », s'est réjoui Severin Schwan, le p-dg du groupe. En 2009, Roche a publié un chiffre d'affaires en croissance de 8 %, à 49,05 milliards de francs suisses (33,4 Mrds €). La division pharmacie, qui compte pour presque 80 % du périmètre global, a enregistré une croissance similaire de 8 %. Une croissance fortement soutenue par les ventes de Tamiflu (oseltamivir).
Le laboratoire suisse s'est félicité la semaine dernière d'avoir vu ses divisions Pharmacie et Diagnostics « croître deux fois plus vite que leurs marchés respectifs », s'est réjoui Severin Schwan, le p-dg du groupe. En 2009, Roche a publié un chiffre d'affaires en croissance de 8 %, à 49,05 milliards de francs suisses (33,4 Mrds €). La division pharmacie, qui compte pour presque 80 % du périmètre global, a enregistré une croissance similaire de 8 %. Une croissance fortement soutenue par les ventes de Tamiflu (oseltamivir). Avec la pandémie de grippe A (H1N1), les ventes de l'anti- grippal de Roche ont bondi de 435 %, à
2 Mrds CHF. En 2010, Roche estime que ce chiffre d'affaires devrait largement se réduire, autour de 1,2 Mrd CHF. Autres contributeurs de la croissance : les anticancéreux biologiques. Avastin (bevacizumab) a notamment vu ses ventes augmenter de 21 % (6,2 Mrds CHF). Des anticancéreux qui, grâce à de nouvelles indications, ont notamment marché très fort au Japon où Roche a enregistré via sa filiale Chugai une augmentation de son chiffre d'affaires de 43 % en un an. Une croissance également dopée par les ventes japonaises de Tamiflu. À l'heure des coupes chez la plupart de ses concurrents, le laboratoire suisse ne semble pas s'engager sur la même voie. Non seulement grâce à ses résultats mais surtout parce que son pipeline est en pleine forme. Dix nouvelles molécules entreront ainsi en phase finale de développement clinique cette année, contre six en 2009. Côté bénéfice, Roche a en revanche été pénalisé par le rachat de la quasi intégralité de Genentech (CPH n°458). L'acquisition géante de près de 47 Mrds $ a pesé sur le bénéfice de Roche qui recule de 22 % en 2009, à 8,5 Mrds CHF.
J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles