Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/Premier trimestre : croissance de 6 % du chiffre d'affaires pour Roche et de 10 % pour Novartis

Sujets relatifs :

,

Le premier trimestre 2002 a été plutôt positif pour Roche. Au-delà de la progression de 6 % de son chiffre d'affaires sur la période, en francs suisses, à 4,7 milliards de francs suisses, les divisions Pharmacie et Diagnostics ont vu le lancement de produits importants. Dans la division pharmacie (CA en hausse de 5 % à 4,5 Mrds FS), Roche a enregistré des progrès décisifs en Europe : MabThera et Xeloda, deux anticancéreux novateurs, ont obtenu leur homologation. Le Pegasys, nouveau médicament contre l'hépatite C, ainsi que Tamiflu, leader du marché pour la prévention et le traitement de la grippe A et B, ont recueilli un avis en faveur de leur homologation en Europe, en attendant celle de la FDA, attendue avant la fin de l'année. MabThera, premier anticorps monoclonal humanisé pour le traitement du cancer, est devenu le médicament de Roche qui dégage le plus fort chiffre d'affaires (526 MFS), cinq ans seulement après son lancement. Le reste du portefeuille oncologique du groupe s'est également bien comporté, avec le Xeloda (+160 % à 104 MFS), et l'Herceptin (+37 %), tout comme le NeoRecormon (anémie, +27 %), le Dilatrend (cardiovasculaire, +23 %), le CellCept (transplantation, +16 %) et la Rocéphine (infections bactériennes, +27 %). Le groupe doit néanmoins faire face à la baisse des ventes du Roaccutan (acné, -11 %), dont le brevet est tombé, et du traitement de l'obésité Xenical (-17 %). Enfin, le CellCept est devenu le premier immunosuppresseur aux Etats-Unis. La division Diagnostics a enregistré une progression de 11 % en monnaies locales à 1,7 Mrd FS (+9 % en francs suisses), en partie grâce à la poursuite du renforcement de sa position de pointe dans le secteur Diabetes Care, avec le lancement de Accu-Chek Active et Accu-Chek Compact. Roche Applied Sciences (appareils de PCR en temps réel) a enregistré une croissance locale de 8 %. En outre, les premiers produits d'analyse de produits alimentaires basés sur la technique LightCycler ont été mis sur le marché. Roche Diagnostics escompte une croissance à deux chiffres de ses ventes pour 2002 et vise, pour les prochaines années une marge d'exploitation d'un peu plus de 20 %. Quant à la division Vitamines et produits chimiques fins, pour laquelle des options stratégiques sont actuellement à l'étude, " elle a enregistré, malgré l'âpreté de la concurrence (notamment en Asie, ndlr), un recul de ses ventes de 2 % en monnaies locales (-3 % en francs suisses) à 860 MFS ", souligne le groupe suisse. Au sein du secteur Consumer Health (ventes sans ordonnance), les ventes ont reculé de 3 % en monnaies locales et de 5 % en francs suisses à 389 MFS, recul s'expliquant par un début d'exercice modéré aux Etats-Unis ainsi que par la crise économique argentine. Selon, Franz Humer, patron de Roche, " ces résultats sont tout à fait conformes aux prévisions émises ". Et pour l'exercice en cours, le groupe a maintenu son objectif d'une " croissance du chiffre d'affaires comprise entre 5 et 9 % ". Pour sa part, Novartis a réalisé un premier trimestre dynamique, avec une hausse de 20 % de son bénéfice net au premier trimestre 2002 au niveau record de 1,8 Mrd FS (1,2 Mrd euros), et un chiffre d'affaires en progression de 10 % à 8 Mrds FS (5,33 Mrds euros). Les ventes de produits pharmaceutiques de Novartis ont progressé de 14 %, hausse à mettre sur le compte des médicaments clés, comme le Diovan (hypertension, +80 %, dont 102 % aux Etats-Unis), le Glivec (cancer) ou le Lescol (hypocholestérolémiant, +31 %). La dynamique de croissance du secteur Pharma devrait se poursuivre durant l'exercice, selon Novartis, qui mise sur les performances de ses médicaments clés, l'introduction sur le marché de nouveaux produits et l'obtention d'indications supplémentaires des autorités compétentes. Les divisions OTC et Santé animale ont vu leurs ventes décroître respectivement de 7 et 5 % à 54 et 42 MFS, alors que la division Génériques a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 26 % à 646 MFS. Le groupe table sur une progression annuelle du chiffre d'affaires de 10 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles