Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/Croissance à deux chiffres pour Ares-Serono

Sujets relatifs :

,

Le chiffre d'affaires 2000 du groupe pharmaceutique helvétique Ares-Serono a augmenté de 15,2 % (exprimé en monnaies locales) à 1,147 milliard de dollars. Sur les trois derniers mois 2000, il a progressé de 11,6 % par rapport à la même période de 1999, à 300,3 millions de dollars. Principalement dû à la faiblesse des monnaies européennes par rapport au dollar, l'impact négatif des changes a été de 25,9 M$ pour le quatrième trimestre et de 67,3 M$ sur l'année. En 2000, la croissance des ventes pour le groupe a été de 15,5 % aux Etats-Unis, de 16,3 % en Europe, et de 12,8 % dans le reste du monde, selon Ares-Serono. Presque tous les médicaments ont vu leur chiffre d'affaires augmenter. Les ventes de Rebif, traitement de la sclérose en plaque, ont gagné 95,4 % (en monnaies locales), à 254,2 M$. Rebif détient aujourd'hui 31 % du marché hors Etats-Unis. Celles de l'hormone Gonal-F contre l'infertilité ont progressé à 365,9 M$ (+12,3 %). Toutefois, les ventes du Serostim, traitement indiqué dans le traitement de la cachéxie liée au sida sont restées pratiquement stables à 137,1 M$, en raison de conditons de remboursement plus sévères aux Etats-Unis. Pour améliorer ses ventes dans le domaine de la fertilité, Serono compte lancer deux nouveaux produits au cours du premier semestre, le Luveris et l'Ovidrel. La stratégie d'Ares-Serono est de développer des produits novateurs susceptibles d'aider les couples infertiles à chaque étape, de l'ovulation aux premiers stades d'une grossesse. " Tous les paramètres fondamentaux de nos activités sont excellents, la forte croissance de Serono étant, pour sa part, stimulée par un effort de recherche et développement d'une qualité exceptionnelle ", a déclaré Ernesto Bertarelli, directeur général d'Ares-Serono. Ares-Serono, actif dans quarante-cinq pays, s'affirme comme la troisième société mondiale de biotechnologie sur la base de son chiffre d'affaires, grâce à quatre produits dits "recombinants" : Gonal-F, Rebif, Serostim et Saizen (troubles de croissance). La compagnie s'est également déclarée " à la recherche d'acquisitions " aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, afin de renforcer son portefeuille de produits.Le montant de ces acquisitions se situerait, selon elle, entre 500 M$ et 2 Mrds $. Leader mondial du traitement de l'infertilité, Serono détient également de fortes positions en neurologie, dans le métabolisme et la croissance. En 1999, Serono avait réalisé un CA de 1,054 Mrd $ et un bénéfice net de 183,7 M$.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles