Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/Bon premier trimestre pour Pfizer et Johnson & Johnson...

Sujets relatifs :

,

Pfizer a enregistré un bénéfice net de 2,3 milliards de dollars au 1er trimestre 2002, en hausse de 22 % sur un an grâce à une solide croissance de ses ventes, mais prévoit un résultat inférieur aux attentes des analystes au deuxième trimestre. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action devrait enregistrer une croissance " à un chiffre " au deuxième trimestre, en raison de coûts liés au lancement de nouveaux produits et à la R&D, " Nous attendons ensuite une croissance plus élevée du bénéfice par action au troisième trimestre et particulièrement au quatrième trimestre 2002 ", a ajouté le groupe. Le chiffre d'affaires a progressé de 11 % à 8,4 Mrds $. La hausse a atteint 13 % hors effets de changes, l'appréciation du dollar par rapport à la plupart des autres monnaies ayant pesé pour 162 M$ sur le chiffre d'affaires du groupe. La croissance des ventes a été tirée par la division Santé humaine, dont le chiffre d'affaires a progressé de 12 % à 7,1 Mrds $. Neuf médicaments (Lipitor, Neurontin, Zoloft, Norvasc, Viagra, Zithromax, Zyrtec, Celebrex et Diflucan), représentent à eux seuls une croissance combinée de 17 %. Les ventes de la division Santé animale, ont augmenté de 9 % à 239 M$, et celles des produits de consommation ont progressé de 4 % à 1,2 Mrd $. Pour 2002, Pfizer a confirmé ses projections précédentes, dont une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires aux taux de changes actuels. Pour 2003 et 2004, Pfizer continue de viser une croissance " à deux chiffres " du chiffre d'affaires, aux taux de changes actuels, et une hausse annuelle de 15 % en moyenne du bénéfice par action, hors éléments exceptionnels. Pour sa part, le groupe Johnson & Johnson (J&J) a annoncé une hausse de 18,3 % à 1,2 Mrd $ de son bénéfice net au premier trimestre, et de 11,3 % de son chiffre d'affaires trimestriel à 8,7 Mrds $. Sans tenir compte de l'impact négatif des taux de change, le chiffre d'affaires de J&J aurait progressé de 13,4 % au premier trimestre. A l'international, les ventes ont progressé de 2,6 % à 3,2 Mrds $. Pour les seuls médicaments, elles ont atteint 4,1 Mrds $ (+19,8 %) alors que les fournitures et équipements médicaux ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 8,1 % à 2,8 Mrds $. Les produits d'hygiène personnelle ont toutefois vu leur chiffre d'affaires baisser de 1,7 % à 1,6 Mrd $. Parmi les meilleures ventes du groupe figurent Procrit/Eprex (anémie), Risperdal (neuroleptique), Duragesic (analgésique), Remicade (arthrite) et Topamax (anti-épileptique).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles