Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/Bon premier trimestre pour Pfizer et Johnson & Johnson...

Sujets relatifs :

,

Pfizer a enregistré un bénéfice net de 2,3 milliards de dollars au 1er trimestre 2002, en hausse de 22 % sur un an grâce à une solide croissance de ses ventes, mais prévoit un résultat inférieur aux attentes des analystes au deuxième trimestre. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action devrait enregistrer une croissance " à un chiffre " au deuxième trimestre, en raison de coûts liés au lancement de nouveaux produits et à la R&D, " Nous attendons ensuite une croissance plus élevée du bénéfice par action au troisième trimestre et particulièrement au quatrième trimestre 2002 ", a ajouté le groupe. Le chiffre d'affaires a progressé de 11 % à 8,4 Mrds $. La hausse a atteint 13 % hors effets de changes, l'appréciation du dollar par rapport à la plupart des autres monnaies ayant pesé pour 162 M$ sur le chiffre d'affaires du groupe. La croissance des ventes a été tirée par la division Santé humaine, dont le chiffre d'affaires a progressé de 12 % à 7,1 Mrds $. Neuf médicaments (Lipitor, Neurontin, Zoloft, Norvasc, Viagra, Zithromax, Zyrtec, Celebrex et Diflucan), représentent à eux seuls une croissance combinée de 17 %. Les ventes de la division Santé animale, ont augmenté de 9 % à 239 M$, et celles des produits de consommation ont progressé de 4 % à 1,2 Mrd $. Pour 2002, Pfizer a confirmé ses projections précédentes, dont une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires aux taux de changes actuels. Pour 2003 et 2004, Pfizer continue de viser une croissance " à deux chiffres " du chiffre d'affaires, aux taux de changes actuels, et une hausse annuelle de 15 % en moyenne du bénéfice par action, hors éléments exceptionnels. Pour sa part, le groupe Johnson & Johnson (J&J) a annoncé une hausse de 18,3 % à 1,2 Mrd $ de son bénéfice net au premier trimestre, et de 11,3 % de son chiffre d'affaires trimestriel à 8,7 Mrds $. Sans tenir compte de l'impact négatif des taux de change, le chiffre d'affaires de J&J aurait progressé de 13,4 % au premier trimestre. A l'international, les ventes ont progressé de 2,6 % à 3,2 Mrds $. Pour les seuls médicaments, elles ont atteint 4,1 Mrds $ (+19,8 %) alors que les fournitures et équipements médicaux ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 8,1 % à 2,8 Mrds $. Les produits d'hygiène personnelle ont toutefois vu leur chiffre d'affaires baisser de 1,7 % à 1,6 Mrd $. Parmi les meilleures ventes du groupe figurent Procrit/Eprex (anémie), Risperdal (neuroleptique), Duragesic (analgésique), Remicade (arthrite) et Topamax (anti-épileptique).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles