Nous suivre Industrie Pharma

Résultats/AstraZeneca retarde le lancement du Crestor après un trimestre positif

Sujets relatifs :

,

AstraZeneca a publié un résultat trimestriel plus fort que prévu, mais a prévenu que le lancement de son anticholestérol Crestor, sur lequel il fonde de grands espoirs, serait retardé. Le groupe a dégagé un bénéfice imposable de 1,3 Mrd $ (1,47 Mrd e) au premier trimestre 2002, en hausse de 18,7 %. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 4,4 Mrds $, en hausse de 10,7 % par rapport au premier trimestre 2001. Ces résultats sont nettement supérieurs aux attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice stable par rapport à l'an dernier. Les plus optimistes tablaient sur une hausse de 8 % du bénéfice imposable. Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 1,3 Mrd $, en hausse de 22 % à taux de changes constants. AstraZeneca, qui s'efforce d'alléger sa dépendance à son médicament vedette, l'anti-ulcéreux Losec, a souligné que son successeur, le Nexium, lancé au premier trimestre 2001, avait réalisé un chiffre d'affaires de 356 M$ au premier trimestre 2002. Le Nexium représente désormais 18,8 % des anti-ulcéreux prescrits aux Etats-Unis, a ajouté le groupe. Mais, avec des ventes de 1,2 Mrd $ sur le trimestre, le Losec représente encore 27,5 % du chiffre d'affaires du groupe (contre 40 % en 2000). AstraZeneca a prévenu que le lancement de son nouvel anticholestérol Crestor, sur lequel il compte beaucoup pour l'avenir, serait retardé de quelques mois. La FDA (Food and Drug Administration), a informé AstraZeneca que l'approbation du Crestor, ne pourrait intervenir avant fin juin. Selon le directeur financier du groupe Jon Symonds, ce sont les inquiétudes autour des statines, comme le Crestor et le Lipobay de Bayer, précipitamment retiré du marché l'été dernier, qui posent problème à la FDA. " L'environnement a changé depuis que la demande d'autorisation du Crestor a été déposée ", a reconnu Jon Symonds dans une interview accordée à l'agence AFX. " Le dialogue se poursuit avec la FDA ", a ajouté le directeur financier, reconnaissant que " le profil du Crestor en matière de sécurité n'est pas différent de celui des autres statines ". Par ailleurs, AstraZeneca a annoncé avoir obtenu de la FDA pour son médicament Faslodex, un traitement du cancer du sein. Le Faslodex, un traitement par injection intramusculaire une fois par mois, sera lancé aux Etats-Unis " au cours du deuxième trimestre ", a indiqué un porte-parole du groupe sans plus de précision. Par ailleurs, les actionnaires ont reconduit à une écrasante majorité l'homme d'affaires suédois Percy Barnevik au poste de président (sans fonction exécutive), l'homme d'affaires suédois qui a fait scandale en Suisse pour les énormes indemnités de retraite touchées à son départ du groupe helvético-suédois Asea Brown Boveri (ABB). Il a présenté ses excuses aux actionnaires pour l'épisode ABB, qui a fait scandale en Suisse et en Suède. " Je suis désolé du fait que des événements qui se sont produits ces dernières semaines dans une autre société ont conduit certains à douter de la pertinence de mon maintien au poste de président d'AstraZeneca ", a-t-il déclaré. " Je regrette personnellement toute cette affaire ", a ajouté Percy Barnevik.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles