Nous suivre Industrie Pharma

Résultats 2001/Transgène maîtrise ses pertes, mais voit ses revenus dévisser

Sujets relatifs :

,

Après avoir lancé l'an dernier un plan de réorganisation, prévoyant le recentrage de son activé sur les produits de thérapie génique oncologiques, Transgène, détenue à 70,3 % par bioMérieux Pierre Fabre, a réussi à maîtriser sa perte nette au cours de l'exercice 2001, à environ 22 Meuros, contre 22,5 Meuros en 2000. En réduisant de moitié ses coûts administratifs (2,9 Meuros en 2001), les dépenses opérationnelles sont en effet passées de 29,6 Meuros en 2000, à 25,5 Meuros l'an passé. Néanmoins, Transgène a vu ses revenus chuter lourdement l'an passé, de 73 % à 1,26 Meuros, tout comme son résultat opérationnel (1,3 Meuros contre 4,7 Meuros en 2000), en raison de versements non récurrents reçus en 2000, ainsi que de la conversion en 2001 d'une partie de la subvention annuelle de l'AFM (Association française contre les myopathies) en une souscription à l'augmentation de capital de Transgène. La consommation de trésorerie de Transgène au cours de l'exercice écoulé s'est élevée a 17,3 Meuros en 2001, contre 21,7 Meuros en 2000. Au 31 décembre 2001, Transgène disposait d'une trésorerie de 71,8 Meuros suite à l'augmentation de capital d'un montant net de 60,6 Meuros réalisée en 2001. Transgène estime que sa trésorerie lui permet de couvrir ses besoins en fonds de roulement et en financement d'immobilisations jusqu'au début de 2005. Selon Gilles Bélanger, directeur général de Transgène, qui se félicite que la société " ait atteint ses objectifs en 2001 ", la compagnie attend avant la fin de l'année les résultats des essais cliniques de phase I et II conduits actuellement. Transgène dispose de cinq produits en développement clinique dont deux sont actuellement en phase II et trois en phase I. La plate-forme de vecteurs propriétaires de l'entreprise comprend plusieurs familles de vecteurs et en particulier des vecteurs adénoviraux, vaccinaux et synthétiques. Par ailleurs, le projet de reprise des programmes lancés dans le domaine du cardio-vasculaire par des collaborateurs de Transgène au sein d'une nouvelle société n'aurait pas abouti, malgré la signature en juillet dernier d'une lettre d'intention. La direction de Transgène, qui avait pourtant donné son appui à ce projet, " étudie actuellement les différentes options lui permettant de valoriser ces projets ", qui pourraient selon toute vraisemblance être cédés ou faire l'objet d'un accord de licence à une autre compagnie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles