Nous suivre Industrie Pharma

Résultats 1999/Bénéfice net en hausse de 11 % pour Schering

Sujets relatifs :

,

Schering a annoncé un bénéfice net de 272 millions d'euros pour 1999, supérieur à ses prévisions et en hausse de 11 % comparé à 1998, grâce notamment à un " très bon quatrième trimestre " en terme de ventes. Sur la même période, le chiffre d'affaires a progressé de 12 % à 3 674 M€ par rapport à 1998. Les analystes tablaient pour 1999 sur un chiffre d'affaires situé entre 3 598 et 3 633 Mrds €. " La hausse très encourageante du chiffre d'affaires est due avant tout à celle des volumes (+9 %) ", a précisé Schering. La variation des prix et des taux de changes ont contribué à part égale au reste de la croissance du chiffre d'affaires. " Un quatrième trimestre fort, en particulier aux États-Unis, comparé aux trois premiers trimestres, a conduit à cette croissance accélérée ", a indiqué le groupe. Par produits, le Bétaféron, médicament phare de Schering utilisé dans la lutte contre la sclérose en plaques, a été l'un des principaux facteurs de cette évolution " très satisfaisante ", avec une progression de 23 % de son chiffre d'affaires à 454 M€ en 1999, comparé à 1998. Dans le domaine du contrôle de la fertilité et des thérapies hormonales, les ventes augmentent de 6 % à 1 173 M€. Les activités du groupe dans l'imagerie médicale ont aussi été " couronnées de succès ", avec une hausse du chiffre d'affaires de 18 % à 1 040 M€ en 1999, dont 646 M€ réalisés avec les produits de contraste pour rayons X, 233 M€ avec Magnevist, produit utilisé dans l'imagerie par résonance magnétique et 152 M€ avec les injecteurs de produits de contraste de sa filiale Medrad. Pour 2000, le groupe mise en particulier sur son arrivée dans la radiopharmacie qui devrait " établir un pont entre le diagnostic et la thérapie ", avec notamment la prise de contrôle prévue au premier trimestre " d'un des leaders du secteur ", le français ORIS/CIS Bio International, filiale du Commissariat à l'énergie atomique (CEA). En 1999 " l'évolution excellente des neuf premiers mois s'est poursuivie au quatrième trimestre " en Europe, au Japon et dans le reste de l'Asie. " Le Japon et le reste de l'Asie ont connu un développement particulièrement remarquable, avec une hausse du chiffre d'affaires de respectivement 32 % à 454 M€ et 28 % à 164 M€ ", a souligné Schering. En volume, les progressions des ventes se sont respectivement établies à 10 % et 27 %. Les activités du groupe en Allemagne ont été moins florissantes avec un chiffre d'affaires en hausse de 2 % à 487 M€€. Aux États-Unis, " marché le plus important du groupe " en volume, le médiocre développement des trois premiers trimestres a pu être compensé grâce à un " très bon " quatrième trimestre. Sur l'année, le chiffre d'affaires a progressé dans cette région de 14 % à 775 M€. En 1999, le groupe a employé 22 430 personnes en moyenne, soit une progression de 3 % comparé à 1998. Schering a par ailleurs investi 163 M€ en 1999, soit 9 % de moins qu'en 1998.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles