Nous suivre Industrie Pharma

Restructurations : DSM attend 150 millions d'euros de synergies avec les vitamines de Roche...

Sujets relatifs :

Après un long processus qui a démarré au premier semestre 2002, le groupe DSM a bouclé officiellement le 30 septembre 2003 l'acquisition de la branche Vitamines et chimie fine de Roche.
Fixé au départ à 2,25 milliards d'euros, le montant de la transaction a été révisé par deux fois à la baisse pour s'établir à 1,75 milliard d'euros. Seule restriction imposée par les autorités antitrust, DSM a dû mettre fin à une alliance avec BASF dans le domaine des enzymes qui aurait entraîné une situation de quasi-monopole sur le marché de la phytase. Rebaptisée DSM Nutritional Products (DNP), cette activité représente pour DSM un chiffre d'affaires additionnel d'environ 2,4 milliards d'euros et lui apporte surtout un leadership dans la nutrition humaine et animale, ainsi que des compétences en formulation. Des domaines qui s'intègrent parfaitement dans le pôle Life Science du groupe néerlandais, spécialisé dans la production d'enzymes et de matières actives pharmaceutiques, notamment par voies biotechnologiques, qui atteindra un chiffre d'affaires de 4,6 milliards d'euros. DNP va désormais entrer dans une phase d'intégration et de transformation qui s'échelonnera du 1 er octobre 2003 à la fin 2005 et qui fait partie intégrante du plan stratégique Vision 2005 mis en place par le groupe. Au programme du processus d'intégration de DNP : des réductions de coûts, des économies d'achats, une amélioration de l'efficacité en production et en logistique. Tous ces efforts devraient permettre d'économiser 150 millions d'euros par an sur l'Ebit d'ici à deux ans. Mais les premiers effets positifs devraient être visibles sur l'Ebit dès le quatrième trimestre 2003. En termes de rentabilité Ebitda/chiffre d'affaires, l'objectif à atteindre pour la division DNP est de 18 % à l'horizon 2005/2006. Deuxième étape dans le processus d'intégration : l'approche marché. DSM promet d'analyser le positionnement de chaque produit et les aspirations de sa clientèle accroître son niveau d'activité. Ces travaux d'intégration devront déboucher, fin 2004, sur la définition des grands objectifs stratégiques et probablement sur une nouvelle organisation. « Le domaine des ingrédients et des compléments alimentaires offre des opportunités de croissance intéressantes pour DSM Nutritional Products ainsi que pour d'autres branches de DSM déjà actives sur les marchés, de l'alimentaire, de la pharmacie et des cosmétiques. Nous sommes idéalement positionnés pour exploiter toutes les opportunités que ce marché va dégager » a déclaré Peter Elverding, président de DSM.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles