Nous suivre Industrie Pharma

Restructuration/Monsanto va supprimer de 700 à 1000 emplois et lever 4 Mrds $

Sujets relatifs :

,

Pour financer son programme dans les biotechnologies et l'agrochimie, Monsanto qui doit faire face à l'échec de son projet de fusion avec American Home Products (voir Chimie Hebdo n°21, p.12), a pris trois décisions stratégiques. Le groupe a indiqué qu'il allait supprimer de 700 à 1000 emplois d'ici le 1er trimestre 1999 et céder pour au moins un milliard de dollars d'activités pour financer son programme de développement dans le secteur des semences. , Monsanto va enfin lever 4 milliards de dollars par l'intermédiaire d'une émission d'actions pour 1 Mrd $, de titres convertibles pour 500 M$ et d'obligations non garanties pour 2,5 Mrds $. Concernant les effectifs, outre les 700 à 1000 suppressions d'emplois qui s'étendront également à la direction ; sur 28500 dans le monde, une réduction de 1300 à 1500 personnes est attendue du fait de la vente de certaines activités, a précisé Monsanto. Monsanto s'attend à ce que les désinvestissements réduisent ses coûts administratifs de l'ordre de 20% en 1999 par rapport à 1998. Le programme de restructuration devrait entraîner l'inscription d'une charge exceptionnelle de 400 à 600 M$ avant impôts au 4ème trimestre 1998. Selon Robert Shapiro, le PDG du groupe, Monsanto n'entend pas procéder à de nouvelles acquisitions après son développement récent dans les secteurs des biotechnologies et des semences. Rappelons que le groupe a repris en 1996 le leader américain des semences de soja, Asgrow, puis en 1997 Holden's Fondation Seed (pour 1 Mrd $) et enfin, cette année, les sociétés Dekalb et Delta & Pineland (pour 4 Mrds $), avant de reprendre les semences à l'international de Cargill (pour 1,4 Mrd $). Soit y compris la prise de contrôle progressive de Calgene, un montant d'acquisitions qui s'élève à plus de 7 Mrds $. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles