Nous suivre Industrie Pharma

Restructuration : Lanxess conserve ses deux usines de styréniques et filialise sa chimie fine

Sujets relatifs :

L'ex-filiale de Bayer, Lanxess, vient de rendre public les modalités du plan de restructuration de ses activités Chimie fine et styréniques, les moins profitables du groupe. Un plan qui devrait conduire à la suppression de 960 postes: 300 dans les styréniques, 500 dans la chimie fine, et 160 dans d'autres fonctions. Ce programme devrait coûter 150 M€ à la société entre 2005 et 2007, et lui permettre d'économiser 100 M€ par an à partir de 2008. Le groupe avait initialement annoncé 1200 suppressions de postes. En Allemagne, les salariés du groupe ont accepté une réduction à 35 heures de leur temps de travail hebdomadaire, ainsi qu'une diminution de 6,7 % de leurs salaires. Et ce, à partir du 1er juillet prochain jusqu'à la fin 2007. De plus, les bonus de l'ensemble des employés, y compris les dirigeants, seront réduits. Dans les styréniques, Lanxess a finalement décidé de conserver ses deux usines, Dormagen (Allemagne) et Tarragone (Espagne), alors qu'il avait auparavant envisagé la fermeture de l'une d'entre elles. Avec pour solution alternative le recentrage de l'activité des deux sites: Tarragone sera ainsi entièrement consacré à la production des grades de spécialités. Ses capacités devraient être revues à la hausse. Pour sa part, Dormagen, avec des capacités réduites, ne produira plus que les grades destinés à Bayer MaterialScience. L'effectif du site allemand sera ainsi diminué de deux tiers. La restructuration de la chimie fine prendra quant à elle la forme d'une filialisation de l'activité. Cela pourrait laisser présager une cession ou la formation d'une société commune avec un autre acteur du secteur. Dans le même temps, plusieurs unités de production non rentables seront fermées, alors que Lanxess compte investir dans l'entité 50 M€ d'ici à la fin 2007, puis probablement un montant similaire à l'horizon 2010. Autre levier, un renforcement « massif » des efforts commerciaux, afin d'attirer de nouveaux clients. Reste pour la direction du groupe à régler deux autres dossiers dans la réorganisation de ses activités: trouver un partenaire pour ses produits destinés à l'industrie papetière et un repreneur pour ses fibres. Par ailleurs, dans le domaine financier, Lanxess vient d'annoncer le placement de 11,6 millions d'actions auprès d'investisseurs institutionnels, lui permettant de lever 211 M€. Cette somme sera mise à profit pour réduire sa dette. Enfin, le groupe a procédé à l'émission de bons convertibles pour un montant de 500 M€.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles