Nous suivre Industrie Pharma

Rejeté par Perrigo, Mylan refuse l'offre de Teva

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Si certaines opérations se concrétisent facilement sur le marché pharmaceutique mondial, d'autres peinent à se réaliser. À l'instar de l'Israélien Teva, qui a lancé un raid sur Mylan, qui convoite lui-même Perrigo.

Lancée le 21 avril dernier, l'offre de Teva s'élève à environ 40 milliards de dollars (37,2 Mrds €), soit 82 $ par action. Une somme colossale, qui serait financée pour moitié en numéraire et pour moitié par transfert d'actions. Mais cette proposition n'est pas au goût du conseil d'administration de l'Américain Mylan, qui l'a déclinée le 27 avril. Il considère qu'elle sous-évalue nettement Mylan et qu'elle représente un risque sérieux pour ses actionnaires. En outre, le laboratoire américain estime que cette opération obtiendra difficilement le feu vert des autorités de la concurrence en raison de la similitude des ses activités avec celles de Teva. Il craint également que la combinaison des deux groupes entraîne des restructurations au niveau des activités de distribution et de production et des hausses de prix. Malgré ce refus, Teva a réaffirmé début mai son intérêt pour racheter Mylan, sans toutefois relever son offre, pour le moment.

De son côté, le groupe américain a essuyé une nouvelle déconvenue avec Perrigo. Il avait lancé, sans succès, une première OPA hostile sur le spécialiste irlandais des OTC début avril. Celle-ci s'élevait à 28,9 Mrds $. Mylan est revenu à la charge le 29 avril, en proposant 75 $ et 2,3 de ses propres actions pour chaque titre de Perrigo, soit une transaction d'environ 35,6 Mrds $. Un prix toujours trop faible aux yeux du conseil d'administration de Perrigo, qui a rejeté pour la seconde fois la proposition.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles