Nous suivre Industrie Pharma

Réglementation : la pharma s'inquiète du Brexit

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Les industriels de la pharmacie ont réitéré leur appel pour que les dispositifs de régulation et de sécurité qui s'appliquent aux médicaments au Royaume-Uni restent alignés sur les réglementations de l'Union Européenne malgré le Brexit. Mais pour l'heure, et alors que la Première ministre britannique Theresa May a annoncé la sortie du marché unique européen, l'incertitude domine. Interrogée par le site in-Pharmatechnologist.com, Faraz Kermani, le porte-parole de la Fédération européenne des associations et industries pharmaceutiques (EFPIA) a assuré que cette incertitude autour du Brexit ne présageait rien de bon, tant pour les industriels que pour les patients : « Il est difficile de préjuger de quoi que ce soit étant donné que nous ne savons pas actuellement à quoi le Brexit va vraiment ressembler. » Pour autant, l'EFPIA s'attelle à ce que la continuité réglementaire soit assurée dans toute l'Europe. L'Association de l'industrie pharmaceutique britannique (ABPI) souhaite également que l'Agence britannique de régulation des médicaments (MHRA) et le gouvernement maintiennent les régulations en cohérence avec celles de l'UE. « Assurer une coopération réglementaire et un alignement sur l'Union européenne pour ce qui est des médicaments serait dans le meilleur intérêt du gouvernement britannique, des membres de l'Union et des patients », assure ainsi Mike Thompson, directeur exécutif de l'ABPI. Avant le référendum, ce dernier avait averti qu'un retrait du Royaume-Uni de l'Europe allait changer la façon dont les entreprises pharmaceutiques géreraient leurs priorités en terme d'approbation d'un nouveau médicament, avec le risque qu'ils privilégient d'abord l'obtention de l'autorisation de l'UE avant celle du Royaume-Uni, au vu du nombre de patients moins importants. À noter qu'un autre point de taille reste encore en suspens : le siège de l'Agence européenne du médicament (EMA) est pour l'instant basé à Londres. Plusieurs pays dont la France ont déjà proposé de l'accueillir.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Dans un avis publié le 28 février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommande de ne plus utiliser les produits à base d'argile comme le Smecta (diosmeticte) chez les[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles