Nous suivre Industrie Pharma

Recipharm acquiert le site espagnol de Roche

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

C'est une installation dont Roche souhaitait se séparer depuis fin 2015 (CPH n°738), dans le cadre d'un vaste plan de restructuration incluant le désengagement de quatre sites et la suppression de 1 200 postes. Après avoir tenté sans succès de céder son usine de Leganes, en Espagne, à Famar en juin dernier (CPH n°765), le laboratoire suisse le rétrocédera à un autre CDMO, Recipharm. Le producteur et développeur à façon suédois a signé un accord avec Roche en vue de faire l'acquisition du site de Leganes, pour un montant non dévoilé. En outre, Recipharm a annoncé avoir conclu un accord de production à façon à long terme avec le Suisse, pour la fabrication d'une gamme de produits sous forme solide. Ce contrat se traduira par une augmentation de 35 millions d'euros du chiffre d'affaires annuel de Recipharm, ce qui correspond à plus de 6 % du chiffre d'affaires annuel du groupe. Pour le CDMO, qui compte dix sites de fabrication de doses solides, cette acquisition est l'occasion de se développer encore un peu plus dans ce secteur clé. Employant 200 personnes, ce site espagnol offrira des opportunités de collaboration inter-sites à Recipharm, puisque le CDMO possède une installation à Parets del Valès près de Barcelone, site qui produit des formes solides, mais aussi semi-solides et liquides. La clôture de la transaction et le début de l'approvisionnement de Roche sont prévus d'ici à la fin de l'année 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

Premier patient pour l’essai du Kevzara Sanofi a annoncé le 30 mars qu’un premier patient, hors États-Unis, a été traité dans le cadre du programme mondial d’essais cliniques évaluant[…]

03/04/2020 | GénériquesSanofi
Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Plus d'articles