Nous suivre Industrie Pharma

R&D : Lyonbiopôle inaugure son Centre d'infectiologie

Sujets relatifs :

, ,
Plateforme unique en Europe, le Centre d'infectiologie du campus Charles Mérieux à Lyon Gerland (Rhône) rassemble des compétences en infectiologie dans une structure qui favorise les échanges entre recherche publique et privée. Ouvert depuis le 1er avril 2009, il a été inauguré le 15 juin.
Plateforme unique en Europe, le Centre d'infectiologie du campus Charles Mérieux à Lyon Gerland (Rhône) rassemble des compétences en infectiologie dans une structure qui favorise les échanges entre recherche publique et privée. Ouvert depuis le 1er avril 2009, il a été inauguré le 15 juin. Dès son ouverture, le taux d'occupation était de 80 % et « devrait atteindre 100 % à l'automne avec deux nouveaux arrivants », indique Philippe Archinard, président de LyonBiopôle. Les premières PME installées sont PX Therapeutics développement et la production d'anticorps monoclonaux), et Transgene (conception design, caractérisation préclinique, modèles, analyse de mécanismes d'actions, design et mise en place de tests d'immunomonitoring dans le domaine des maladies infectieuses). Par ailleurs, deux unités de l'Inserm y sont implantées : Inserm Unité U851 “Immunité, Infection, Vaccination” (avec des programmes dans le domaine des hépatites B et C et de la grippe) et Inserm Unité U851/ Finovi (étude de l'inflammasome, voie de signalisation de l'immunité innée activée par des infections intracellulaires d'origine bactérienne ou virale). Le Centre a également accueilli dès ses débuts le projet Platine, plateforme d'immunomonitoring créée par un consortium d'industriels et de laboratoires de recherche académique : Innate Pharma, Transgene et ImmunID ainsi que l'Inserm et le Centre régional de lutte contre le cancer Léon Bérard. Un projet qui annonce ainsi son démarrage. Fournissant actuellement des prestations dans le cadre du développement des candidats-médicaments de ses partenaires fondateurs, le projet Platine a pour objectif d'identifier, de développer et de valider des biomarqueurs d'efficacité et de sécurité pour évaluer de nouvelles molécules, en particulier des vaccins thérapeutiques. « Un projet exemplaire » comme le qualifie le président du pôle de compétitivité. Le budget du projet Platine s'élève à 10 millions d'euros sur quatre ans. Le Centre d'infectiologie est soutenu financièrement par le Fonds Européen de Développement Régional (Feder) de l'Union Européenne, l'État, le Conseil régional Rhône-Alpes et le Grand Lyon, dans le cadre du CPER 2007-2013 (Contrat de Projet État Région). « La structure offre 1 920 m2 de laboratoires avec sept modules de type P1 et P2 et des zones communes de type P3 (également mises en location), au sein du bâtiment Domilyon à Lyon Gerland », se félicite Philippe Archinard. « À son stade initial, le centre peut ainsi accueillir sept équipes de douze personnes (soit 84 personnes) sur une durée moyenne de trois ans par projet ». Mais le Centre d'infectiologie s'inscrit dans un projet plus ambitieux au cœur du Campus Charles Mérieux. Dans une deuxième phase, le projet d'un Centre d'infectiologie II bénéficiera d'une plateforme, acCInov pour Accélérer la mise en œuvre du Centre d'Infectiologie pour mieux innover. Cette future plateforme pourrait voir le jour début 2013 et sera dédiée aux activités de R&D dans le domaine des biotechnologies. « Ce Centre d'infectiologie II pourrait bénéficier de 9 000 m2 de surface », indique Gérard Colomb, président du Grand Lyon, se félicitant de cette coopération public/privé fructueuse qui place Lyon en très bonne position dans la lutte contre les maladies infectieuses au niveau européen. Ce futur centre sera en partie financé par le privé aux côtés des collectivités et de l'État (Conseil régional Rhône-Alpes, Conseil général du Rhône et Grand Lyon). L'Inserm, la Fondation Innovations en Infectiologie (Finovi), l'Institut de Génomique Fonctionnelle (IGF), l'Institut National de Recherche en Informatique Appliquée (INRIA) s'inscriront notamment dans ce projet aux côtés du Centre d'infectiologie de Lyonbiopôle. À Lyon, Juliette Badina
Les chiffres clés ? 1 920 m2 de laboratoires, ? 84 personnes ? 7 modules avec des zones P2 et P1 ? Des zones communes ? 1 plateforme P3 mise en location ? 5 M€ d'investissement pour la construction et l'aménagement du plateau, financé par le propriétaire du bâtiment et couvert par une garantie locative du Grand Lyon sur la période d'amortissement (investissement de 3,7 M€). ? 2 M€ d'équipements de laboratoires spécialisés dans le domaine de la biologie cellulaire et moléculaire, financés par l'Union européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional (Feder).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles