Nous suivre Industrie Pharma

R&D : J&J acquiert 18 % de Crucell

Sujets relatifs :

,
L'Américain Johnson & Johnson, à travers sa filiale JHC Nederland B.V., a racheté 14,6 millions d'actions ordinaires nouvellement émises par la société néerlandaise Crucell pour 301,8 millions d'euros, soit 18 % du tour de table.
L'Américain Johnson & Johnson, à travers sa filiale JHC Nederland B.V., a racheté 14,6 millions d'actions ordinaires nouvellement émises par la société néerlandaise Crucell pour 301,8 millions d'euros, soit 18 % du tour de table. J&J, via sa filiale Ortho-McNeil-Janssen Pharmaceuticals, a également conclu une collaboration de R&D et de commercialisation avec la société de biotechnologies. L'accord porte dans un premier temps sur des anticorps monoclonaux pour le traitement et la prévention de la grippe (saisonnière ou pandémique), puis sera étendu à plus long terme sur de nouveaux programmes de recherche sur des vaccins ou anticorps contre trois autres cibles, infectieuses ou non. Des paiements d'étapes et des redevances sont également prévus dans le contrat en fonction des étapes de développement. Ortho-McNeil-Janssen Pharma- ceuticals détiendra les droits de commercialisation de tous les produits issus de ces collaborations dans tous les pays, à l'exception de certains pays européens où Crucell conservera les droits.
J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles