Nous suivre Industrie Pharma

R&D : Genoway signe un nouveau contrat majeur

Sujets relatifs :

,
La société spécialisée dans le développement de modèles animaux transgéniques entre dans une nouvelle phase de son développement.
La société lyonnaise Genoway, spécialisée dans la conception de modèles animaux génétiquement modifiés pour la recherche pharmaceutique, vient de signer un contrat pouvant atteindre 2 millions de dollars avec « une société américaine leader de la biopharmacie ». Clause de confidentialité oblige, impossible d'en savoir plus sur l'identité de ce dernier. Si cette annonce est significative, c'est que le montant de ce contrat – le second dépassant le million de dollars mais le premier de cette ampleur – est bien supérieur à ceux des précédents signés par Genoway. En avril dernier, l'entreprise avait engrangé, juste avant son introduction en Bourse (CPH n°380), un contrat de 1,1 million d'euros avec le consortium allemand NGFN. D'après Gilles de Poncins, directeur financier de la société, « la collaboration que nous venons de formaliser porte sur la fourniture de modèles animaux développés spécifiquement pour notre client, qui en conservera la propriété. C'est l'un des deux piliers de notre activité avec la fourniture de modèles “catalogue” ». Genoway s'attend d'ailleurs à voir se multiplier les contrats de cette taille « Nous espérons conclure un second contrat de même ampleur avec un autre grand groupe américain dans les prochains mois, toujours pour des modèles à façon », nous a confié Gilles de Poncins. Si ce saut quantique a lieu, estime-t-il, « c'est que les besoins de modèles animaux sont énormes. Au début, il a fallu convaincre de ce que nous pouvions faire, mais depuis, les clients nous ont testé. C'est une fois cette étape franchie que nous signons des accords plus importants ». Cette demande croissante est alimentée par l'externalisation toujours plus importante de certaines fonctions de la R&D au sein des laboratoires. « Même les plus grands ne peuvent pas développer en interne cette compétence comme nous pouvons le faire. Ils ne conservent qu'une équipe réduite qui se concentre sur la veille pour ne pas perdre de compétence. De notre côté, nous faisons avancer la technologie. Nous avons par exemple ramené à un an le délai de développement d'un modèle défini, grâce à l'acquisition de nouveaux outils, ce que peut difficilement faire une big pharma ». Cette montée en puissance de Genoway se traduira dès cette année dans ses résultats. L'entreprise a affiché des revenus de 3,5 M€ au premier semestre 2007, soit seulement 1 M€ de moins que les ventes générées sur l'ensemble de 2006. Et pour l'ensemble de 2007, « nous devrions maintenir le trend du début d'année », assure Gilles de Poncins. C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles