Nous suivre Industrie Pharma

R&D : Galapagos multiplie les accords

Sujets relatifs :

, ,
Dernier en date, l'accord signé avec Merck pour le développement de nouvelles thérapies contre l'obésité et le diabète.
Dernier en date, l'accord signé avec Merck pour le développement de nouvelles thérapies contre l'obésité et le diabète. Ces dernières semaines, le Néerlandais Galapagos avait multiplié les partenariats avec des laboratoires, parmi lesquels Glaxo-SmithKline et Amgen. Dans le cadre de son accord avec Merck, Galapagos sera responsable de la recherche et du développement pré-clinique de nouveaux candidats médicaments. Et son partenaire détiendra une licence mondiale exclusive pour le développement clinique et Votre titre ici
Un médicament candidat préclinique pour traiter la cachexie Galapagos a sélectionné un médicament candidat, le G100192, pour entrer en développement préclinique au sein de son programme concernant la perte de poids et l'atrophie musculaire. Un programme presque abandonné en février dernier faute de biodisponibilité suffisante. Galapagos estime que le composé pourrait également être utilisé pour une seconde indication dans l'ostéoporose. Le G100192 est une nouvelle molécule pour laquelle des brevets propriétaires ont été déposés, et dont le programme de développement est réalisé sans partenaire. Le G100192 montre aujourd'hui une excellente efficacité et sécurité, d'après Onno van de Stolpe, président de Galapagos.

la commercialisation de chaque candidat. Cette nouvelle alliance s'appuiera sur la plateforme de recherche de Galapagos dénommée SilienceSelect et dédiée à l'identification de cibles dans le traitement de l'obésité et du diabète. Galapagos aura la possibilité de poursuivre le développement clinique et la commercialisation des composés sur lesquels Merck ne souhaite pas exercer son option. Selon les termes de l'accord, Galapagos recevra un paiement initial de 1,5 million d'euros puis des sommes qui pourront atteindre jusqu'à 170 M€ pour la recherche et le développement de candidats médicaments et des paiements d'étape et des royalties lors d'éventuelles commercialisations. Parmi les autres accords signés, la division BioFocus DPI de Galapagos a prolongé sa collaboration initiée en 2003 avec Amgen dans la recherche médicale jusqu'en 2010. Selon les termes de l'accord étendu, Galapagos recevra 2 M€ d'honoraires de recherche par an pendant deux années et pourra recevoir d'autres compensations. Par ailleurs, la société néerlandaise a étendu en décembre son partenariat débuté en juin 2006 dans l'ostéoarthrite avec GlaxoSmithKline, pour y ajouter deux cibles supplémentaires. Galapagos recevra 2 M€ en numéraire, ce qui portera la valeur du partenariat à 188 M€. Un premier candidat préclinique vient d'être identifié dans le cadre de ce programme. Il devrait entrer en phase clinique d'ici à douze mois. Et, dans le cadre de son accord avec Janssen Pharmaceutical, conclu en octobre 2007 (CPH n°400), Galapagos va recevoir un paiement de 3,75 M€ pour la découverte d'un mécanisme moléculaire qui réduit l'inflammation rhumatoïde de tissus de culture. Cette alliance octroie à Janssen une option sur les droits commerciaux pour les nouveaux médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde, qui seront issus de 12 programmes de recherche menés par Galapagos. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles