Nous suivre Industrie Pharma

R&D : AstraZeneca menace de délocaliser ses activités hors de Suède

Sujets relatifs :

,
AstraZeneca menace de déménager de Suède ses activités de recherche si le pays continue de recommander à ses médecins de prescrire des médicaments plus anciens et moins chers. « Pourquoi devrions-nous injecter 11 milliards de couronnes suédoises (1,2 milliard d'euros) par an dans la recherche en Suède quand la Suède en tant que pays n'apprécie pas ce que ses 5 000 chercheurs font ? », s'est demandé Martin Nicklasson, chef du développement du laboratoire anglo-suédois, lors de l'émission de radio Ekot. « Les investissements à venir se feront sans doute en dehors de Suède », a-t-il ajouté, se plaignant que les conseils généraux suédois recommandent aux médecins de continuer à prescrire les habituels médicaments moins onéreux plutôt que les nouveaux produits du fabricant. Comme l'anti-ulcéreux Nexium (esoméprazole), en conseillant aux médecins de continuer à prescrire son prédécesseur le Losec (oméprazole) et même des génériques du Losec. Au deuxième trimestre, le groupe a publié des résultats supérieurs aux attentes des analystes, avec un bénéfice imposable de 1,14 Mrd $ (934 M ), en hausse de 24 % et un chiffre d'affaires de 5,28 Mrds $ (+13 %). Sur le premier semestre, ces chiffres atteignent respectivement 2,24 Mrds $ (+1 %) et 10,3 Mrds $ (+13 %). Les chiffres ont été soutenus par les ventes des produits vedettes du groupe. Sur le semestre, les ventes du Crestor ont atteint 336 M$ au-delà des prévisions du marché (entre 300 et 305 M$). Crestor, qui détenait début juillet une part de 6,8 % du marché américain des statines, a été lancé cette année en France et en Italie. Sur ces deux marchés, ses ventes ont été « excellentes », selon AstraZeneca. Il détenait une part de marché de 2,8 % en France 17 semaines après son lancement. La progression a été moins rapide aux Etats-Unis, où la part de marché du Crestor était déjà de 6,2 % à la mi-avril, en raison d'accusations « infondées » sur les risques liés à l'utilisation du médicament qui ont circulé dans ce pays. « Le groupe réaffirme sa confiance dans le Crestor, dont l'efficacité est excellente avec un risque comparable aux autres statines actuellement sur le marché ». Les ventes du Nexium ont quant à elle atteint 1,82 Mrd $ sur le semestre, en hausse de 25 %. L'Iressa (cancer du poumon) a réalisé des ventes de 196 M$, contre 66 M$ au 1 er semestre 2003, et le traitement psychiatrique Seroquel (schizophrénie) a vu ses ventes progresser de 31 % à 936 M$ sur le semestre (+81 % au deuxième trimestre).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles