Nous suivre Industrie Pharma

R & D : Le pôle Innovations thérapeutiques en « recherche de vitesse»

Sujets relatifs :

« Nous n'avons pas encore atteint la vitesse de croisière ». Directeur des projets du pôle Innovations thérapeutiques d'Alsace, Gilles Bloch a d'emblée campé le décor en présentant son bilan 2007 à la convention annuelle du 6 décembre dernier.
Sur un total de 140 dossiers reçus, la structure recense 26 projets labellisés, représentant un total de 56 millions d'euros dont 27 millions de financements publics. Ils ont débouché sur cinq brevets et la création de 344 emplois. Sachant que le pôle s'est fixé pour objectif de créer 5000 emplois d'ici à 2015. Les projets ont impliqué 51 entreprises et 36 laboratoires. Quatorze des dossiers labellisés se rattachent à la thématique plus périphérique « imagerie-robotique médicale et chirurgicale », si bien que 12 s'inscrivent dans l'axe cœur de cible « du gène et de la chimie vers le médicament ». Dans cette catégorie, “Novalix”, association entre les start-up strasbourgeoises Novalyst et AliX, met au point une plateforme de criblage de molécules anticancéreuses, notamment pour développer les traitements contre le cancer du colon. Au sein d'« Adna » (voir CPH n° 372 du 19 février 2007), Transgène, bioMérieux et Généthon investissent le champ de la théranostic en thérapie génique et immunothérapie contre le cancer et les maladies infectieuses. Autour du site de Colmar appartenant à Capsugel et du Centre européen d'étude du diabète, « Orail » travaille à l'administration d'insuline par voie orale, tandis que le projet « Carmen » lancé en novembre élabore une métabolothèque en cancérologie, en faisant appel à Bruker Biospin entre autres. Entre élargissement du champ géographique et approfondissement de l'ancrage en Alsace, le pôle souhaite pri-vilégier le second axe en 2008. Il a ouvert cette année une antenne à Mulhouse (Haut-Rhin) afin de rééquilibrer une activité concentrée pour l'heure à 70 % dans le Bas-Rhin, plus particulièrement dans l'agglomération de Strasbourg. De façon logique, il fusionnera le 1er janvier avec Alsace Biovalley qui a porté depuis dix ans la constitution d'une filière biotechnologies-sciences de la vie dans la région, en lien avec ses voisines de Bade-Wurtemberg et de la région de Bâle. Classé « à vocation mondiale », le pôle de compétitivité alsacien s'est allié à ses homologues Lyonbiopôle et Cancer-Bio-Santé (Midi Pyrénées/Limousin), entre autres, pour mener des actions communes de promotion à l'international. Christian Robischon

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, responsable de la FDA, a annoncé, le mercredi 6 mars, sa volonté de quitter ses fonctions à l'agence de santé publique américaine. Après avoir travaillé à deux reprises[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles