Nous suivre Industrie Pharma

Quel système de santé voulons-nous pour notre pays ?

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

Toute nation civilisée préserve et maintient trois grandes priorités absolues et consubstantielles : sa défense, son système éducatif et son système de santé. C'est a priori ce que fait notre pays. Or, et nous le constatons sous chaque gouvernement, on nous martèle chaque année que notre Sécurité sociale est déficitaire. Jamais que les budgets de la Défense ou de l'Éducation nationale le sont ! Et, bien évidemment, une communication étatique culpabilisant nos concitoyens (on « consomme » trop de médicaments) est formulée de façon récurrente, de même celle indiquant que l'industrie pharmaceutique est « subventionnée » par le biais des remboursements, partiels, de certains médicaments.

Parallèlement, on omet de dire que l'industrie automobile est subventionnée pour sa R&D à hauteur de 13,5%, et que des mesures financières (« prime à la casse ») sont régulièrement prises, alors que le médicament ne l'est qu'à hauteur de moins de 1% de sa R&D. Il en va de même pour l'industrie aéronautique privée qui se voit allouer 1 milliard d'€ par an sur dix ans pour améliorer un avion que l'on est incapable de vendre à l'export. De plus, je n'ai jamais vu un chef d'État français aller faire la promotion de tel ou tel médicament français à l'international !

Il faut affirmer que le « coût » des médicaments n'intervient que pour moins de 5 % dans le budget de la Sécurité sociale, et encore moins dans son déficit. Par contre, l'hôpital et sa médecine moderne coûtent très chers. C'est normal ! On vit d'ailleurs de plus en plus vieux ! Et c'est bien là un des paradoxes : on s'enorgueillit, en France, de constater une espérance de vie qui augmente d'année en année. Par contre, on incite nos concitoyens à l'automédication au risque de mauvaises indications, d'interférences médicamenteuses, de prises de génériques, qui pour certains sont sujets à caution par l'Académie de Médecine. Demain, la grande distribution obtiendra la possibilité de vendre des médicaments en grande surface (et hop ! trois boîtes d'antibios pour le prix de deux !). Bref, on fait tout ce qu'il faut pour réduire cette espérance de vie qui finalement coûte trop cher, sauf pour ceux qui en ont les moyens !

Demande-t-on aux Français d'assurer eux-mêmes leur Défense ou leur Éducation? Alors, à ce même titre, quel système de santé, un pays digne de ce nom, doit-il nous garantir ? Le monde entier nous envie notre « système de santé ». Pour combien d'années encore ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Un gel fait passer la culture de neurones à la 3D

Un gel fait passer la culture de neurones à la 3D

Une équipe du CNRS et de l'Inserm a développé un gel facilitant la culture cellulaire des neurones. Une découverte qui pourrait ouvrir de nouvelles voies de recherche, jusqu'à présent[…]

09/07/2018 | NeurologieCellules souches
La start-up qui veut réparer l'oreille cassée

La start-up qui veut réparer l'oreille cassée

Au coeur des sites d'Amgen en Nouvelle-Angleterre

Au coeur des sites d'Amgen en Nouvelle-Angleterre

Comment un simple polymère aide à réparer le vivant

Comment un simple polymère aide à réparer le vivant

Plus d'articles