Nous suivre Industrie Pharma

Protéines plasmatiques : Biotest fait son entrée sur le marché américain des immunoglobulines

Sujets relatifs :

,
Le groupe allemand Biotest, spécialisé dans les produits plasmatiques et le diagnostic, vient d'annoncer le rachat de la division Protéines plasmatiques de l'américain Nabi Biopharmaceuticals.
Avec cette transaction de 185 millions de dollars (135 M€), Biotest entre sur le marché américain des protéines plasmatiques et devrait afficher un chiffre d'affaires de 380 M€ en 2008. Puis de plus de 500 M€ à moyen terme, s'il obtient l'homologation de le produit en développement le plus avancé. Cette immunoglobuline polyvalente est actuellement en phase III dans la prévention des infections opportunistes chez les patients immunodéprimés. Il pourrait permettre à Biotest d'entrer sur le marché américain dès 2010, soit beaucoup plus tôt que ce qu'il avait prévu pour un produit similaire qu'il commercialise déjà en Europe, Intratect. Nabi détient également dans son pipeline Cicavir, destiné à la prévention des infections par l'hépatite C des patients greffés du foie. « Avec une AMM attendue pour 2012, ce médicament a un potentiel de ventes annuelles de plusieurs centaines de millions de dollars rien qu'aux Etats-Unis », avance Biotest. Les activités de Nabi lui apportent aussi des capacités américaines de purification de 1,5 t/an, lui permettant ainsi d'économiser en temps et en argent les démarches nécessaires à l'adaptation de son usine allemande pour ce marché. Un concurrent direct du LFB dans les immunoglobulines Mais plus immédiatement, Biotest estime qu'il devient le leader du marché des immunoglobulines contre l'hépatite B dans la zone couvrant les Etats-Unis et l'Europe. Selon les données qu'il avance, il en détiendrait désormais 65 %, contre 31 % auparavant. Ce qui lui permet de distancer le second acteur du marché, le groupe français LFB, qui n'a capturé, toujours selon Biotest, que 14 % de ce segment, devant Talecris (8%). Nabi à lui seul, avec Navi HB (hépatite B), détient plus de 85 % du marché aux Etats-Unis. Alors que le LFB a pour le moment concentré ses efforts de développement en Europe et au Brésil, Biotest s'offre une présence directe sur un marché américain des immunoglobulines qui est actuellement estimé à environ
6 Mrds $ (hors facteurs de croissance), soit un volume d'une trentaine de tonnes. A comparer aux 60 t/an au niveau mondial, qui devraient passer à 130 t/an en 2016. Or, souligne le repreneur de Nabi Biopharmaceuticals, le marché américain affiche une croissance plus forte que la moyenne mondiale, et surtout des prix plus forts que ceux pratiqués en Europe. Dans cette région, Biotest ne restera pas non plus les bras croisés, puisqu'il a l'intention d'y doubler ses capacités de purification à 4 t/an avant 2012.
En marge des immunoglobulines, Biotest est également présent dans le domaine du diagnostic (immunologique et microbiologique), et dispose d'un petit portefeuille de trois anticorps monoclonaux en développement. Ayant tous un potentiel de blockbusters selon le groupe, ils sont respectivement destinés au traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du psoriasis, du myélome multiple, et du lupus érythrémateux. Le premier, BT-061, est un immunomodulateur agissant sur les récepteurs CD4 qui a déjà subi un essai de phase I. Des données de phase IIa sont attendues début 2008. C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles