Nous suivre Industrie Pharma

Projets de croissance pour le groupe Sanofi

A.F.

Sujets relatifs :

,

SANOFI COUPERA 900 POSTES EN FRANCE

Le laboratoire français a levé le voile sur son plan de restructuration en France. 900 postes seront supprimés sur l'Hexagone à l'horizon 2015. Un nombre qui laisse cependant dubitatifs les syndicats du groupe. « Ce chiffre masque la réalité, on pense tous qu'ils n'ont pas comptabilisé au moins les 640 salariés de Toulouse, et peut-être les 200 à 300 salariés de Montpellier », a déclaré à l'AFP Rémi Barthes, coordonnateur CFE-CGC de Sanofi. Comme annoncé en juillet, le projet concerne trois activités : la recherche, les vaccins et les fonctions supports. « Aucune délocalisation de site et aucune modification du nombre de sites industriels en France n'est prévue », rassure cependant Sanofi.

Le laboratoire devrait céder pourtant son centre de recherche toulousain. « Sanofi a identifié, pendant l'été, des acteurs susceptibles d'y poursuivre des activités scientifiques ou technologiques », explique-t-il. Autre sujet d'inquiétude : le site de Montpellier (Hérault) qui devrait évoluer vers « un centre stratégique dédié au dévelop pement ». A.F.

Projets de croissance pour le groupe Sanofi

En Amérique latine, Sanofi est présent notamment via son site de Suzano au Brésil.

© © Sanofi

En plein conflit social sur l'Hexagone (voir encadré), le leader pharmaceutique tricolore n'en oublie pourtant pas ses projets de croissance. Le groupe français a, coup sur coup, annoncé l'acquisition d'une société et mis la main sur les droits exclusifs de deux médicaments phares. Le laboratoire colombien Genfar, basé à Bogota, est ainsi tombé dans l'escarcelle de Sanofi. Avec un chiffre d'affaires 2011 de 133 millions de dollars (103,1 M€), Genfar est le deuxième génériqueur de Colombie en termes de ventes et dispose d'un complexe de production à Villa Rica. Il génère 30 % de son chiffre d'affaires dans les régions voisines. En Amérique latine, Sanofi a enregistré des ventes de 3,1 Mrds € l'an dernier (en croissance de 11,8 %). Cette opération devrait être bouclée au premier trimestre de 2013. En parallèle, le laboratoire français a revu son alliance avec Bristol-Myers Squibb (BMS). Jusqu'à présent, les deux groupes commercialisaient de façon conjointe l'antithrombotique Plavix (clopidogrel) et le traitement contre l'hypertension Avapro/Avalide (irbésartan). Le nouvel accord, qui prendra effet le 1er janvier 2013, prévoit la reprise des droits mondiaux de ces deux médicaments par Sanofi, à l'exception des États-Unis et de Porto Rico pour le Plavix. En contrepartie, BMS recevra des paiements échelonnés en fonction des ventes du Plavix et de l'Avapro (produits de marques et versions génériques) générées par Sanofi dans le monde. Le laboratoire français lui versera aussi 200 M$ (153,9 M€) en décembre 2018. Cette décision intervient après la perte récente d'exclusivité de ces produits sur plusieurs grands marchés, notamment aux États-Unis.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

206 sites de production pharmaceutique en France

Exclusif

206 sites de production pharmaceutique en France

Où produit-on des médicaments sur le territoire français ? Qui sont les plus gros acteurs ? Quelles sont leurs spécialités ? … Comme chaque année, Industrie Pharma réactualise une liste de[…]

16/10/2020 | ENTREPRISESActus Labo
Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Boehringer supprimerait 178 postes en France

Boehringer supprimerait 178 postes en France

Fareva s'empare de l'usine Pfizer d'Amboise

Fareva s'empare de l'usine Pfizer d'Amboise

Plus d'articles