Nous suivre Industrie Pharma

Produits et marchés/Berna Biotech : le Naselflu retiré du marché

Sujets relatifs :

,

La société pharmaceutique suisse Berna Biotech AG a décidé de retirer du marché son vaccin nasal contre la grippe, le Naselflu, pour la saison grippale en cours. Elle souhaite réunir des données concernant une éventuelle relation entre ce vaccin sous forme de "spray" et des accès provisoires de paralysie faciale qui sont constatés. Une étude clinique d'envergure sera menée dans plusieurs pays européens pour déterminer la tolérance au médicament. De concert avec les instances chargées de l'enregistrement des médicaments en Suisse et en Allemagne, Berna Biotech a décidé de mener cette étude portant sur 20 000 personnes au total et réalisée dans l'UE, dont les résultats seront probablement connus au printemps 2002. Elle en espère " une conclusion étayée scientifiquement sur la tolérance au Naselflu ". Berna rappelle encore une fois que, lors des études complètes faites avant l'attribution de l'autorisation de commercia-lisation du Naselflu, aucun cas de paralysie faciale n'est apparu.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles