Nous suivre Industrie Pharma

Produits de contraste : Guerbet pénalisé par des problèmes de production en 2006

Sujets relatifs :

,
Le Français Guerbet, spécialisé dans les produits de contraste pour l'imagerie médicale, a enregistré en 2006 un chiffre d'affaires en hausse de 7,4 % à 290 millions d'euros.
Les deux produits vedettes de la société, Dotarem et Xenetix ont représenté près de 50 % des ventes. En revanche, le bénéfice net de Guerbet s'est contracté de 17,8 %, à 18,9 M€ et le bénéfice opérationnel courant a également chuté de 11,4% à 30,3 M€. Ces résultats sont imputables a « des interruptions de production dues à des défaillances de matériel », a précisé le président Philippe Decazes. Ces incidents auraient notamment dégradé la marge brute au second semestre. La société a également été pénalisée par des taux de change négatifs qui ont pesé 1,5 M€ contre un bénéfice de 3,3 M€ en 2005. A l'avenir, le groupe compte devenir leader en Europe sur le segment des produits de contraste à l'horizon 2013, alors qu'il détient actuellement 25 % du marché sur le Vieux Continent. Un secteur très concentré, dont les principaux concurrents sont General Electric, Bayer, Tyco Healthcare – qui va devenir Covidien après la séparation de l'activité Santé – et l'Italien Braco. Le groupe mise sur une demande soutenue en produits de diagnostic pour Rayons X et IRM, les deux principaux marchés de l'imagerie en volume, qui progressent respectivement de 5,2 et 7,5 %. Et compte sur son développement au Japon et aux États-Unis. Pour atteindre ses objectifs, Guerbet va, dans un premier temps, doubler ses capacités de production d'ici 3 à 5 ans. En pharmacie, l'usine située à Aulnay-sous-Bois produira 20 millions de doses contre 8 millions actuellement. En chimie, le site de production de Lanester verra sa capacité passer de 650 t/an à 1 300 t/an, et la capacité de l'unité de Simafex sera plus que doublée, de 13 à 30 tonnes par an. Guerbet compte également augmenter ses capacités de sous-traitance complémentaires en principes actifs pour Rayons X et IRM et internaliser sa production de seringues et de poches.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles