Nous suivre Industrie Pharma

Produits de contraste : Guerbet développe trois nouveaux produits

Sujets relatifs :

,
Guerbet a intensifié ses efforts de R&D en 2008 (29 millions d'euros, en progression de 8,6 % sur un an) et entend poursuivre sur cette voie en 2009.
Guerbet a intensifié ses efforts de R&D en 2008 (29 millions d'euros, en progression de 8,6 % sur un an) et entend poursuivre sur cette voie en 2009. La R&D représente 9,1 % du chiffre d'affaires 2008. La société va lancer le développement de trois nouvelles molécules issues de sa recherche. Guerbet peut compter sur l'aide de 34 M€ sur huit ans accordée par l'Oséo dans le cadre du programme franco-allemand Isseult-Inumac (CPH n°448) pour le développement de deux d'entres elles. Le troisième candidat en développement est un produit en médecine nucléaire pour l'imagerie PET (tomographie par émission de positons). Guerbet vient de faire son entrée dans le secteur de la médecine nucléaire, en signant un accord de distribution et de commercialisation en Europe de la gamme de produits de Draximage, spécialiste des produits radiopharmaceutiques. « Nous devrions réaliser 20 M€ de chiffre d'affaires dans le secteur d'ici à cinq ans », estime Philippe Barthelet, directeur financier. La société française bénéficiera d'un droit prioritaire d'acquisition de tout nouveau produit de Draximage. L'accord permet en contrepartie à Draximage, division du groupe canadien Draxis Specialty Pharmaceuticals récemment racheté par Jubilant Organosys, de développer sa couverture géographique. Par ailleurs, Dotarem (dota), produit phare de Guerbet en imagerie par résonance magnétique, a réalisé des ventes de l'ordre de 105 M€ en 2008, sur un total de 320 M€. Le produit a enregistré une croissance de 28,9 % en volume et de 23,6 % en valeur. Compte tenu de ce succès, Guerbet démarre les études cliniques pour l'enregistrement de Dotarem aux États-Unis. 86 centres en Amérique du Nord ont été sélectionnés pour conduire les essais cliniques qui débuteront ce mois-ci. « Nous pensons conquérir 15 à 20 % des parts du marché américain en moins de deux ans », estime Philippe Decazes, président du directoire. En Europe, l'objectif pour le Dotarem est de gagner 50 % des parts de marché. Les résultats de Guerbet en 2008 et les perspectives pour 2009 sont donc optimistes. Un point noir : la volatilité des devises a eu un effet négatif sur les résultats du groupe en Corée et en Turquie. J.B. Votre titre ici
29,4 M€ d'investissements industriels La capacité d'autofinancement, en croissance de 17 % et qui représente 14,3 % du chiffre d'affaires en 2008, a permis à Guerbet de financer ses investissements de 29,4 M€ en 2008. Des efforts qui devraient se poursuivre sur 2009 et les deux exercices suivants. L'objectif est de tripler les capacités de production de ses trois usines françaises. Les travaux pour une nouvelle ligne de remplissage sur le site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) débuteront à l'été (investissements de 20 M€). À Marans (Charente-Maritime), les travaux pour une nouvelle ligne de dota commenceront courant mars (investissement de 5 M€). À Lanaster (Morbihan), une ligne supplémentaire de production du principe actif de Xenetix devrait être mise en place au deuxième semestre(investissement de 7 M€).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles