Nous suivre Industrie Pharma

Production pharmaceutique/Boiron investit dans ses sites lyonnais et parisiens

Sujets relatifs :

,

Après une nouvelle année de croissance, le groupe Boiron, spécialisé dans l'homéopathie et les médicaments OTC, a lancé un vaste programme d'investissement au sein de son appareil de production français, devant permettre au groupe d'accroître ses capacités de production au sein de ses sites lyonnais de Sainte-Foy-lès-Lyon et Messimy. Le site de Messimy, construit en 1995, et chargé de la fabrication des granules, globules et des teintures-mères, ainsi que des autres formes pharmaceutiques du groupe (comprimés, pommades, gouttes et ampoules), sera le principal bénéficiaire de plan d'investissement, d'un montant global de près de 20 M? sur la période 2003-2004. Le site va recevoir 4 000 m2 de surface dédiée à la production, dont 2 800 m2 pour les comprimés et 1 200 m2 pour les dragées, ainsi que 3 000 m2 de bâtiments administratifs, représentant un investissement de 12 M?. L'ensemble de ces structures sera opérationnelle dès septembre prochain, et, en ce qui concerne la partie production, permettra au groupe de doubler ses capacités. Le site de Messimy accueillera également, courant 2004, une plate-forme logistique d'une superficie de 4 000 m2, représentant un investissement de 6,1 M?. Courant 2003, Boiron doit également procéder au transfert de 150 personnes du site de Sainte-Foy-lès-Lyon vers celui de Messimy, principalement dans ses services administratifs. Le site de Sainte-Foy- lès-Lyon, qui emploie actuellement 450 personnes, assure la fabrication des teintures mères, des dilutions homéopathiques, des granules et des globules, le conditionnement des médicaments unitaires (tubes, doses et flacons), et héberge une plate-forme logistique servant le marché français et l'export. Ce site devrait également faire l'objet d'un investissement de 1,5 M?, pour réaménagement. Enfin, le groupe compte également faire bénéficier son site de production d'oligo-éléments de Seine-et-Marne d'un doublement de ses capacités de production, pour 5 M?. L'an dernier, Boiron a vu son chiffre d'affaires progresser de 7,8 % à 266 M?, pour un résultat d'exploitation de gagnant 17,5 % à 31,3 M? et un résultat net en hausse de 16,8 % à 19,6 M?. Pour 2003, le groupe s'attend à une progression plus modeste de son chiffre d'affaires et de son résultat net, selon Christian Boiron, p-dg du groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles