Nous suivre Industrie Pharma

Production : Nicholas Piramal reprend une usine de Pfizer

Sujets relatifs :

,
Nicholas Piramal a signé un accord avec Pfizer pour la reprise du site de production de Morpeth (Royaume-Uni). L'usine produisait jusqu'à présent des anti douleurs et des médicaments contre l'arthrose et les ulcères. Grâce à cette acquisition, sa troisième en Grande-Bretagne, le laboratoire indien accroît à la fois ses capacités de production de principes actifs (API) et de médicaments finis. Les installations, qui emploient 450 personnes, comprennent aussi des postes de conditionnement et une plateforme de distribution. Elles sont certifiées par les autorités sanitaires américaine et britannique. Si les détails financiers de la transaction n'ont pas été révélés, on sait toutefois que l'entreprise indienne estime que l'usine générera 350 millions de dollars (277 M€) de revenus grâce à des contrats courants jusqu'en 2011. Nicholas Piramal estime ainsi qu'il vise le top 10 mondial des sous-traitants pharmaceutiques en proposant des services de synthèse à façon, de production de principes actifs et de médicaments finis. Selon ses estimations, ses activités de production à façon dégageront un chiffre d'affaires de 200 M$ (158 M€) par an. En 2005, le groupe a réalisé des ventes globales de 352 M$ (279 M€) en progression de 24 %. En 2005, Nicholas Piramal avait repris pour 9,5 M£ (13,9 M€) la division Synthèse à façon d'Avecia. Cette transaction comprenait l'unité Avecia Pharmaceuticals à Billigham, l'unité de fermentation d'Huddersfield (Angleterre), un atelier de synthèse de principes hautement actifs à Grangemouth (Écosse) ainsi que la filiale canadienne Torcan Chemicals. Il s'est également emparé fin 2004 de l'activité Gaz anesthésiants de Rhodia.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles