Nous suivre Industrie Pharma

Production : Capacités : Eisai accroît le montant de son programme d'investissement

Sujets relatifs :

, ,
Le japonais Eisai vient d'annoncer qu'il allait porter à 15 milliards de yens (environ 116 M d'euros) son programme d'investissement visant à accroître les capacités de production de ses médicaments phares, dont Pariet (rabeprazole sodium, commercialisé sous la marque Aciphex hors du Japon), un anti-ulcéreux, et Aricept (donepezil), traitement de la maladie d'Alzheimer. Le montant initial de ce programme, rendu public par Eisai en juin dernier, était de 9 Mrds ¥ (69,6 M d'euros). Selon le groupe, sur ce nouveau montant, 13,3 Mrds ¥ devraient être investis au sein des unités japonaises de Kashima, où les substances actives d'Aciphex et Aricept sont produits et de Misato (mise sous forme pharmaceutique). Le restant sera utilisé pour accroître les capacités de l'unité américaine de la compagnie située à Research Triangle Park en Caroline du Nord. Ces investissements permettront une augmentation de 50 % des capacités de production actuelles d'Aricept et d'Aciphex qui représentaient à l'issue du premier semestre 53,5 % du chiffre d'affaires de la compagnie, contre 47,5 % à la même période l'an dernier. D'ici à la fin de l'exercice 2007 (clos au 31 mars), ce ratio devrait atteindre environ 66 % des ventes du groupe, selon les dirigeants d'Eisai. Les ventes d'Aciphex/ Pariet, qui se sont élevées à 63,9 Mrds ¥ (environ 500 M d'euros) au cours du premier semestre 2003, en hausse de 12 %, tandis que celles d'Aricept progressaient de 27 % à 68,6 Mrds ¥ (540 M d'euros ). Ces produits devraient, d'ici à la fin de l'exercice 2006, enregistrer des ventes annuelles respectives de 220 et 180 Mrds ¥ (1,7 et 1,4 Mrd d'euros ), selon les prévisions du groupe. Eisai, a réalisé au cours du semestre un chiffre d'affaires global de 247,4 Mrds ¥ (1,93 Mrd d'euros), en hausse de 5,7 %, pour un résultat opérationnel en augmentation de 1,3 % à 40,9 Mrds ¥ (320 M d'euros) et un résultat net de 24,8 Mrds ¥ (190 M d'euros ), soit une progression de 11,7 %. Selon le cabinet de conseil Datamonitor, les ventes du groupe devraient baisser de 0,5 % entre 2002 et 2008. Réorganisation des produits agrochimiques et agroalimentaires Par ailleurs, Eisai a décidé de séparer les activités pharmaceutiques et non pharmaceutiques actuellement détenues par sa division FACD (Food Additives and Chemicals). Les activités pharmaceutiques, minoritaires, comprennent la production de matières premières à usage pharmaceutique et seront intégrées à la compagnie mère, tandis que le restant de ces activités (additifs alimentaires, vitamines, boissons, produits agrochimiques) sera placé au sein d'une nouvelle entité, baptisée Eisai Food & Chemical. Cette filiale détenue à 100 % par Eisai, devrait être officiellement créée le 1 er avril 2004 et emploiera 35 personnes. Le chiffre d'affaires de FACD s'est élevé l'an dernier à 7,6 Mrds ¥ (59,2 M d'euros), soit 2,4 % des ventes globales du groupe. *

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles