Nous suivre Industrie Pharma

Proconseil : Libérez les réseaux !

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil

Dans un réseau d'information, la puissance et la vitesse sont des paramètres qui sont notamment fonction du nombre de liens entre les noeuds du système et du débit de chacun des liens. Mais plus ces derniers sont fournis et plus l'information peut choisir de chemins pour faire son oeuvre. Éviter les noeuds surchargés, aller directement de la source à l'objectif ou au contraire choisir des chemins détournés, suite à une optimisation mystérieuse...telle est l'intelligence du réseau !

La communication dans l'entreprise nécessite également un réseau. Alors que la ligne hiérarchique est totalement adaptée à l'information descendante, la communication transversale inter-services souffre d'un manque de voies structurées. Dans l'organisation taylorienne, les flux d'information entre équipes, services ou directions utilisent pourtant cette voie royale de la hiérarchie, la seule véritablement existante et ...autorisée. On voit alors passer des informations d'un collectif à son Manager puis aller encore plus haut avant de se diriger vers le Manager du service concerné pour enfin redescendre. Le temps de ce cheminement est alors fort variable. La demi-journée dans le meilleur des cas... ou la semaine, sauf si le message se perd dans un océan d'informations ou est censuré au passage. Évidemment aujourd'hui, Internet permet à l'évidence de trouver des chemins plus directs, encore faut-il que les autorisations pour cela aient été posées.

Réurbaniser les voies de communication est un des bienfaits de la responsabilisation. Si l'on prend pour acquis le fait que ces nouvelles formes d'organisation s'appuient sur le libre-arbitre et la posture « adulte », il est alors naturel de poser des autorisations qui libèrent de nouvelles voies de communication entre les acteurs. Elles éviteront alors spontanément les noeuds encombrés de la hiérarchie, surchargés qu'ils sont déjà par leur propre action. Connecter directement, dans un site de fabrication, les équipiers de production avec les fonctions support, et par exemple, les équipiers de maintenance ou de logistique, devient une évidence, tant ils ont d'éléments à échanger entre eux de façon fluide. Évidence également, celle de tisser dans un bureau des liens directs au sein de chaque équipe, avec l'informatique, la sécurité, ou encore la Qualité de vie au travail...

Mais la densité de ce nouveau réseau ne suffit pas aux organisations responsabilisantes. La puissance de chaque noeud doit également y être augmentée, leur donnant véritablement leur force. Dans chaque collectif, des personnes pourraient, par exemple, être choisies pour représenter l'un ou l'autre des métiers supports. Ainsi, dans une équipe tertiaire, un équipier pourrait accumuler de l'expérience sur le sujet de l'informatique, le « hard », le « soft », les applications métier... En relation directe avec le service informatique, il monterait également en compétence. En dehors d'exercer son métier de base, il pourrait alors s'épanouir sur le thème choisi en étant fier d'aider ses collègues, et en imaginant même à terme un changement de métier. Les questions sur ce sujet dans son collectif seraient alors traitées à très grande vitesse grâce à la proximité et n'iraient donc plus encombrer les métiers qui pourraient, enfin, se recentrer avec bonheur sur leur expertise.

Créer de multiples liens en distribuant l'expertise sur le chemin afin de donner une agilité et un tempo jamais égalés, c'est une des révolutions proposées par les organisations responsabilisantes. Alors, pour dynamiser votre organisation, libérez les réseaux !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles