Nous suivre Industrie Pharma

Proconseil : Libérez les Métiers !

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil

J'ai commencé plein d'espoir ma vie professionnelle, il y a bien longtemps, dans l'informatique, science alors naissante et pleine de perspective. Autre temps, autres moeurs, temps du cobol et du fortran, temps où l'ordinateur portable ne savait pas qu'il serait inventé... Pendant mes deux années à ce poste, la notion de Client ou de Métier semblait seulement relever du pur concept, éthéré qu'il était, lui, le pauvre qui ne savait pas... Il était en effet réputé ne pas avoir d'idées, ne pas bien exprimer ses besoins. L'informatique, caste des Barons d'alors, avait, « elle », une meilleure vision des choses ! Deux ans après, je sortais dépité de cette expérience pour rejoindre, dans la même entreprise, le service exploitation, à la rencontre de ces fameux Métiers.

Quelques décennies plus tard, l'informatique est multiple et partout. Outre les ordinateurs portables et autres smartphones, les systèmes se sont interconnectés, se sont logés dans les nuages pour y stocker d'énormes quantités de données, les programmes se sont fait « package », certains mêmes ERP, hydres à multiples têtes couvrant les besoins d'une informatique de plus en plus omniprésente.

Les Oracles, les SAP, les Microsoft sont devenus, d'une certaine façon, la colonne vertébrale de nos organisations, amenant par la moelle épinière de l'information, un ensemble colossal de données à un système de contrôle et de décision, avide de reporting et maître des temps. La question pourrait déjà être celle de la vision centralisatrice du fonctionnement d'un tel système..., mais là n'est pas mon propos. Il n'est pas non plus d'interpeller devant les dizaines voire centaines de millions d'euros nécessaires à leur mise en place sans calcul ni espoir de retour sur investissement...

Quand on sait que 3 projets ERP sur 4 se passent mal, qu'un projet sur 2 double son budget et que la montée en puissance de ces systèmes après la bascule prend au mieux plusieurs mois, mais s'éternise souvent... Ne pourrait-on alors réfléchir aux raisons de ces échecs ? Comprendre que, pour réussir, il faut prendre le sujet autrement ? La question que je pose est donc bien celle de la place des Métiers dans cette oeuvre collective.

Force est de constater que l'implantation de ces systèmes relève rarement d'un simple projet SI. Plus ils sont globaux d'ailleurs, plus ils nous parlent de transformation des Métiers, quelque fois même de l'entreprise tout entière. Alors, malgré la puissance nécessaire de développement et de paramétrage engagée par l'informatique, est-il bien raisonnable de lui laisser la gouvernance de tels changements ? Ne devrait-on pas confier aux Métiers une part beaucoup plus importante, rééquilibrant ainsi les décisions très en amont, les responsabilisant véritablement sur leur destin, les projetant dans des schémas d'organisation que les seuls informaticiens ne peuvent imaginer ? Ne devrait-on pas arrêter de détacher à plein-temps de leur métier ces fameux « key-users », qui, à force de déconnections d'avec la réalité, deviennent in fine les nouveaux « porte-parole » des intégrateurs... mais promouvoir plus largement des relations avec beaucoup d'autres ambassadeurs ancrés dans les Métiers ? Ne devrait-on pas installer une véritable équipe pour conduire le changement dès le début du projet et la poser au niveau de la gouvernance plutôt que de voir arriver deux ans après le début du projet, des formateurs juste dédiés à l'apprentissage des saisies sur de nouveaux écrans...

Les décennies ont passé, mais je vois malheureusement que les équilibres n'ont pas beaucoup évolué ! Alors, si vous voulez réussir vos transformations stratégiques associées à vos changements de système d'information, Libérez les Métiers !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Le Canada signe deux accords pour s’assurer un accès aux vaccins

Covid-19 : Le Canada signe deux accords pour s’assurer un accès aux vaccins

Le gouvernement canadien a annoncé la signature de contrats avec Pfizer, BioNTech et Moderna Therapeutics. Après les États-Unis, l’Union européenne et le Japon, c’est au tour du Canada sécuriser des[…]

07/08/2020 | CanadaActus Labo
Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

Plus d'articles