Nous suivre Industrie Pharma

Proconseil : Libérez la confiance !

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil

« La confiance se gagne, elle ne se donne pas », un adage entendu de très nombreuses fois et qui en dit long sur la nature humaine. L'Homo sapiens serait-il toujours cet animal isolé dans la jungle des autres, au sein de laquelle il doit avec discernement choisir ses amis ?

Dernièrement mandaté pour refondre l'organisation du travail au sein du back office d'une banque, et cherchant à rendre le personnel plus mobile spatialement, je me suis heurté aux managers de proximité. N'ayant plus en permanence les salariés sous leurs yeux, rivés à leur poste, il semblait alors impossible à ces managers de garantir la performance attendue...oubliant d'ailleurs que ce n'est pas parce qu'un salarié est derrière son écran qu'il travaille et qu'il est performant...

Et si le sujet portait avant tout sur la confiance ?

Un environnement tout autre ... Dans une Biotech en refonte profonde, l'analyse de tous les processus nous conduit à traiter le sujet du pointage quotidien du personnel. Comment contrôler, en effet, si le personnel ne pointe pas ?

En réalité, ne faudrait-il pas plutôt se demander : pourquoi contrôler si le personnel est présent et respecte les règles ?

Confiance encore ! Ailleurs, enfin. Cette organisation matricielle proposée dans un Laboratoire laisse les cadres dirigeants perplexes. En effet, l'habitude de la voie hiérarchique et du tout-contrôle force à s'interroger sur la façon de fonctionner, sans être uniquement dans un mode hiérarchique fondé sur le pouvoir.

Confiance toujours ! Les exemples pourraient être multipliés ... Ils témoigneraient tous de la même difficulté : comment bâtir la confiance dans un univers professionnel qui s'est construit sur le contrôle ? Les conditions de la confiance y sont pourtant assez simples à poser : s'accorder sur le sens de la mission, sur la compréhension de la responsabilité de chacun et sur le niveau de compétence minimal. Une fois ces conditions remplies, il devient possible, alors, d'entrer dans la relation en accordant sa confiance a priori et en reportant le contrôle, seulement a posteriori. Car oui, c'est prouvé, en moyenne 3 % des personnes ne respectent pas les règles du jeu et c'est en majorité pour elles que la pléthore des contrôles a priori a été établie. Seulement 3 %, qui sont généralement bien identifiés au sein de l'organisation ! Ne serait-il pas préférable de s'appuyer sur un courage mana-gérial fort s'adressant directement aux intéressés, plutôt que de pénaliser tous les acteurs par une organisation contrôlante ?

Il est clair que, ni dans le contrat de travail ni dans les règlements intérieurs qui régissent nos entreprises, le sujet de la confiance n'est abordé. Ne devrait-on pas enfin la mettre en avant et bâtir autour de ce principe un nouveau système totalement inverse, dégageant des énergies et des idées nouvelles et permettant d'accéder à des niveaux de performance et d'innovation jamais atteints ?

Bienvenue dans un nouveau monde qui inverse le paradigme en imposant cet adage plus moderne : « la confiance se donne a priori, et ne doit pas se perdre ».

Bienvenue donc dans ce monde plus souple où tout est fait pour libérer la confiance !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles