Nous suivre Industrie Pharma

Prise de tête entre Amgen et Novartis

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Prise de tête entre Amgen et Novartis

Aimovig 70 mg solution injectable

© DR

Rien ne va plus entre Amgen et Novartis. Le 2 avril, le laboratoire américain a publié un avis de résiliation de ses accords de collaboration portant sur la commercialisation d'Aimovig (erenumab), un anticorps monoclonal destiné à prévenir la migraine.

En cause, l’association de Sandoz, une filiale de Novartis, et de Alder BioPharmaceuticals, afin de mettre au point un rival potentiel à cet antimigraineux. Selon Amgen, ce partenariat représente une violation des accords passés entre les deux laboratoires.

La réaction de Novartis, qui a déjà injecté 870 M$ (774 M€) dans cette association, ne s’est pas faite attendre. Le géant suisse a saisi la cour fédérale de Manhattan afin de prouver que la demande d’Amgen n’est pas justifiée. Dans l’attente d’une décision de justice, les accords entre les deux entreprises restent en vigueur.

Les antimigraineux, un marché à 8,7 milliards de dollars

Pour les deux sociétés, la commercialisation de l’antimigraineux représente un enjeu important : en 2017, la société d’analyse Global Data estimait que le marché de la migraine représenterait jusqu’à 8,7 Mrds $ (7,74 Mrds €), d’ici à 2026. Remontant à 2015, le partenariat entre Amgen et Novartis avait été étendu en 2017, pour la commercialisation d'Aimovig, alors au stade de candidat-médicament. Depuis, l'Aimovig a été approuvé par la FDA en mai 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Cambrex investit dans le contrôle qualité sur son site milanais

Cambrex investit dans le contrôle qualité sur son site milanais

Le fournisseur américain de substances actives Cambrex, a décidé d’étendre les capacités de son site de Paullo, près de Milan en Italie. Le fabricant d’API a en effet annoncé[…]

25/04/2019 | Actus LaboCambrex
Biotechpharma étend sa production

Biotechpharma étend sa production

Catalent investit dans les capsules molles véganes

Catalent investit dans les capsules molles véganes

Cinq millions d’euros d’obligations convertibles pour Novacyt

Cinq millions d’euros d’obligations convertibles pour Novacyt

Plus d'articles