Nous suivre Industrie Pharma

Prescrire s'attaque à la dompéridone

A.F.

La revue Prescrire a récemment pointé les dangers de la dompéridone, un neuroleptique utilisé pour soulager les nausées et vomissements ainsi que d'autres troubles digestifs.

Il est commercialisé par Janssen Cilag sous le nom Motilium. Ce médicament existe aussi sous plusieurs formes génériques. En rapprochant des données de remboursements de l'assurance-maladie et la fréquence des morts subites en France, Prescrire estime que « 25 à 120 morts subites sont imputables à la dompéridone en 2012 », en France. « Depuis 2005, plusieurs études épidémiologiques, néerlandaises et canadiennes, ont montré que les morts subites cardiaques sont environ 1,6 à 3,7 fois plus fréquentes en cas d'exposition à la dompéridone », a-t-elle également souligné. En 2011, l'Agence européenne des médicaments (EMA) et le laboratoire Janssen avaient d'ailleurs averti les professionnels de santé des risques au niveau cardiaque de ce médicament. L'EMA doit se prononcer en mars sur cette molécule. « Mais il est à craindre qu'elle se contente de préconiser des baisses de posologie ou de durée de traitement », déplore Prescrire. Selon un avis de la Commission de la transparence de la Haute autorité de santé datant de 2007, le service médical rendu du Motilium a été jugé « modéré » pour le soulagement des nausées et vomissements et « insuffisant » pour les autres indications.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles