Nous suivre Industrie Pharma

Prescrire actualise sa liste des "médicaments à écarter"

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

,
Prescrire actualise sa liste des

© D.R.

Cette année, ils sont douze nouveaux venus sur la liste de la revue médicale.

Pour la huitième année consécutive, la revue médicale Prescrire a fait part de sa liste « des médicaments à écarter pour mieux soigner ». Et cette année, il serait 105, dont 92 commercialisés en France, à présenter une balance bénéfice/risque penchant du mauvais côté.

Parmi les douze nouveaux venus sur cette liste noire, le Ginkgo biloba, en indication dans les troubles cognitifs chez les patients âgés, commercialisé sous le nom de Ginkogink ou Tanakan par Ipsen. La revue médicale estime en effet que ce médicament « n’a pas d’efficacité démontrée au-delà de celle d’un placebo, mais expose les patients à des hémorragies, des troubles digestifs ou cutanés, des convulsions et des réactions d’hypersensibilité ».

Autre mauvais élève d’Ipsen selon Prescrire, le Smecta, plus généralement les argiles médicamenteuses utilisées dans divers troubles intestinaux, qui « sont à écarter en raison du plomb qu’elles contiennent ».

Les antitussifs à base de pentoxyvérine sont également retrouvés sur la liste, comme le sirop Vicks commercialisé par Procter and Gamble, ces médicaments étant susceptibles « d’exposer à des troubles cardiaques ».

Par ailleurs, les médicaments à base d’alpha-amylase dont l’ANSM souhaite réduire l’accès ont aussi été épinglés par la revue médicale.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

En bref : Seekyo et Genkyotex

En bref : Seekyo et Genkyotex

Seekyo lève 800 000 euros Avec le soutien de la French Tech Seed, Seekyo a annoncé avoir bouclé une première levée de fonds de 800 000 €. Un financement grâce auquel la biotech de Poitiers[…]

24/01/2020 | BiotechnologiesActus Labo
AstraZeneca va investir plus de 500 M$ en France

AstraZeneca va investir plus de 500 M$ en France

Johnson & Johnson signe une année en demi-teinte

Johnson & Johnson signe une année en demi-teinte

Une visibilité financière jusqu’au troisième trimestre 2020 pour Bone Therapeutics

Une visibilité financière jusqu’au troisième trimestre 2020 pour Bone Therapeutics

Plus d'articles